Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Dystocie de l’épaule

Par Julie S. Moldenhauer, MD, The Children's Hospital of Philadelphia

La dystocie de l’épaule se produit lorsqu’une épaule du fœtus est coincée contre l’os pubien de la mère et que l’enfant est bloqué dans le canal vaginal.

Le fœtus est positionné normalement (tête en avant) pour l’accouchement, mais son épaule se coince contre l’os pubien de la mère à mesure que sa tête sort. Ainsi, la tête apparaît, mais elle est fortement retenue contre l’orifice vaginal. Le bébé ne peut pas respirer puisque son thorax et le cordon ombilical sont comprimés par le canal vaginal. Par conséquent, le taux d’oxygène dans le sang du nouveau-né diminue.

La dystocie de l’épaule est plus fréquente lorsque le fœtus est gros, en particulier quand le travail est difficile, long, ou rapide, ou quand on a recours à l’aspiration ou aux forceps du fait que la tête du fœtus n’est pas totalement descendue dans le bassin. Elle est également plus fréquente si la femme est obèse, souffre de diabète ou a déjà eu un bébé avec une dystocie de l’épaule.

Lorsque survient cette complication, le médecin procède rapidement à différentes techniques pour libérer l’épaule pour que l’enfant puisse être accouché par voie vaginale. Lorsque ces techniques sont essayées, il arrive que les nerfs du bras du bébé soient lésés ou que l’os du bras ou la clavicule du bébé soit cassé. Une épisiotomie (une incision qui élargit l’ouverture du vagin) peut être pratiquée pour faciliter l’accouchement. Si ces techniques s’avèrent inefficaces, il est possible de refouler le bébé dans le vagin et l’accouchement se fait par césarienne. En cas d’échec de toutes ces techniques, le bébé peut mourir.