Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Souffrance fœtale

Par Julie S. Moldenhauer, MD, The Children's Hospital of Philadelphia

La souffrance fœtale fait référence à des signes avant et pendant la naissance indiquant que le fœtus ne va pas bien.

La souffrance fœtale est une complication rare du travail. En général, elle survient lorsque le fœtus n’a pas reçu suffisamment d’oxygène. La souffrance fœtale peut survenir lorsque la grossesse dure trop longtemps (post-maturité) ou en cas de complications de la grossesse ou du travail.

En général, le médecin identifie la souffrance fœtale sur la base d’un tracé anormal de la fréquence cardiaque du fœtus. Tout au long du travail, la fréquence cardiaque fœtale est surveillée. Il s’agit en général d’une surveillance continue à l’aide d’un monitoring électronique du rythme cardiaque fœtal. Une sonde manuelle d’échographie Doppler peut également être utilisée pour vérifier la fréquence cardiaque toutes les 15 minutes durant le début du travail précoce et après chaque contraction à la fin du travail.

Si une anomalie significative de la fréquence cardiaque est détectée, elle peut généralement être corrigée grâce aux mesures suivantes :

  • donner de l’oxygène à la femme ;

  • accroître la quantité des liquides dispensés par voie intraveineuse à la femme ;

  • tourner la femme sur son côté gauche.

Si ces mesures s’avèrent inefficaces, le bébé est évacué le plus vite possible par aspiration, forceps ou césarienne.

Le saviez-vous ?

  • Une fréquence cardiaque anormale du fœtus peut être le premier signe de souffrance fœtale.

Si, après la rupture des membranes, le liquide amniotique paraît de coloration verdâtre, le fœtus peut être en état de détresse respiratoire (ce qui ne se produit pas habituellement). Cette anomalie de coloration correspond aux premières selles fœtales (appelées méconium). L’enfant inhale parfois le méconium avant ou pendant l’accouchement, lui causant ainsi des difficultés respiratoires peu après la naissance.

Ressources dans cet article