Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Travail trop lent

Par Julie S. Moldenhauer, MD, Associate Professor of Clinical Obstetrics and Gynecology in Surgery, The Garbose Family Special Delivery Unit;Attending Physician, The Center for Fetal Diagnosis and Treatment, Children's Hospital of Philadelphia;The University of Pennsylvania Perelman School of Medicine

Un travail qui évolue trop lentement peut impliquer un mouvement lent du fœtus dans le tractus vaginal, car le fœtus est trop gros ou se présente dans une position anormale, le tractus vaginal est trop petit ou les contractions de l’utérus sont trop faibles.

En cas de travail trop lent, voici les causes possibles :

  • le fœtus est trop grand pour avancer dans le canal vaginal (pelvis et vagin) ;

  • le fœtus se présente dans une position anormale ;

  • le canal vaginal est trop étroit ;

  • les contractions de l’utérus sont trop faibles ou trop rares pour faire avancer le fœtus.

Le médecin estime la taille du fœtus et celle du tractus vaginal, et vérifie la position du fœtus. Il vérifie également la force et la fréquence des contractions. Ces facteurs permettent de déterminer un traitement.

Si le tractus vaginal est suffisamment grand pour le fœtus alors que le travail n’évolue pas, le médecin administre de l’ocytocine par voie intraveineuse, afin d’inciter l’utérus à se contracter plus vigoureusement. Si l’ocytocine ne fonctionne pas, un accouchement par césarienne peut être nécessaire. En revanche, si le bébé se présente déjà bien pour l’accouchement, on peut utiliser l’aspiration par ventouse ou le forceps. Si le fœtus est trop gros, une césarienne est pratiquée.