Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Asthme durant la grossesse :

Par Lara A. Friel, MD, PhD, Associate Professor, Maternal-Fetal Medicine Division, Department of Obstetrics, Gynecology, and Reproductive Sciences, University of Texas Health Medical School at Houston, McGovern Medical School

L’effet de la grossesse sur l’asthme varie. L’aggravation de la maladie est légèrement plus fréquente que l’amélioration, mais la plupart des femmes enceintes n’ont pas de crises d’asthme graves.

L’effet de l’asthme sur la grossesse varie également. Cependant, si l’asthme est sévère et mal contrôlé, il augmente les risques suivants :

L’asthme pouvant varier au cours de la grossesse, le médecin peut conseiller de surveiller plus souvent la respiration. Ces femmes doivent régulièrement consulter leur médecin de manière à ajuster leur traitement si nécessaire. Il est important de bien surveiller l’asthme. Un traitement non adapté peut engendrer des troubles graves.

Les bronchodilatateurs inhalés (tels que l’albutérol) et les corticoïdes inhalés (tels que le budésonide) peuvent être utilisés pendant la grossesse. Quand ils sont inhalés, ces médicaments ont principalement un effet sur les poumons, et sont moins susceptibles d’affecter le reste de l’organisme et le fœtus que s’ils sont pris par voie orale. En général, la théophylline (prise par voie orale) n’est pas utilisée durant la grossesse. Les corticoïdes pris par voie orale ne sont utilisés que si d’autres traitements sont inefficaces ou après une aggravation soudaine de l’asthme.

Chez les femmes enceintes asthmatiques, la vaccination contre le virus de la grippe au cours de la saison de la grippe est particulièrement importante.