Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Infections des voies urinaires pendant la grossesse

Par Lara A. Friel, MD, PhD, Associate Professor, Maternal-Fetal Medicine Division, Department of Obstetrics, Gynecology, and Reproductive Sciences, University of Texas Health Medical School at Houston, McGovern Medical School

Les infections des voies urinaires sont fréquentes au cours de la grossesse, probablement du fait de l’augmentation de la taille de l’utérus et de la présence d’hormones de grossesse qui ralentissent le flux d’urine dans les canaux reliant les reins à la vessie (uretères). La réduction du flux urinaire ne permet pas l’élimination des bactéries dans les urines, ce qui augmente le risque d’infection.

Le risque d’infections des voies urinaires est augmenté par les facteurs suivants :

L’infection de la vessie et de l’uretère se propage parfois dans le système urinaire, jusqu’aux reins, ce qui entraîne leur infection ( Infections vésicales et rénales du post-partum). Les bactéries peuvent infecter l’urine sans causer de symptômes d’infection des voies urinaires ; les médecins recherchent donc habituellement la présence de bactéries dans l’urine, même en l’absence de symptômes.

Des antibiotiques sont prescrits comme traitement. Les médecins choisissent des antibiotiques sans danger pour le fœtus, tels que la céfalexine, la nitrofurantoïne ou le triméthoprime/sulfaméthoxazole. Les femmes qui ont eu plusieurs infections vésicales, ou qui ont eu une infection rénale, doivent prendre des antibiotiques tout au long de la grossesse afin de prévenir de nouvelles infections des voies urinaires.