Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Prendre soin de soi pendant la grossesse

Par Haywood L. Brown, MD, F. Bayard Carter Professor of Obstetrics and Gynecology, Duke University Medical Center

Une femme peut faire beaucoup pour prendre soin d’elle au cours de la grossesse. Si elle a besoin d’informations relatives à son régime alimentaire, à la prise de médicaments ou de compléments alimentaires, à son activité physique et aux rapports sexuels pendant la grossesse, elle peut consulter son médecin ou tout autre professionnel de la santé.

Régime alimentaire et poids

Au cours de la grossesse, il est nécessaire d’adapter une diététique appropriée et nutritive. Si la femme ne consomme pas assez de nutriments pour elle-même et pour le fœtus, les nutriments vont d’abord nourrir le fœtus. Cependant, il est généralement suffisant d’ajouter environ 250 calories au régime quotidien pour donner aux deux ce dont ils ont besoin. La majeure partie des calories supplémentaires devraient être des protéines. Le régime doit être équilibré et doit comporter des fruits frais, des céréales et des légumes verts. Les céréales à forte teneur en fibres et faible teneur en sucre constituent un bon choix.

Aux États-Unis et en Europe, la majorité des femmes reçoivent suffisamment de sel dans leur alimentation sans en ajouter aux aliments pendant les repas. Les aliments manufacturés contiennent souvent une quantité excessive de sel et doivent être consommés avec modération.

Il n’est pas recommandé de faire un régime amaigrissant pendant la grossesse, même chez les femmes obèses, car il est nécessaire de prendre du poids pour que le fœtus se développe normalement. Un régime amaigrissant restreint l’apport de substances nutritives au fœtus.

Le poids que la femme doit prendre pendant la grossesse dépend de son indice de masse corporelle (IMC) avant la grossesse. L'IMC est le poids en kilogrammes divisé par la taille en mètres carrés ( Qui a un surplus de poids ?) et est utilisé pour déterminer si le rapport poids/taille est normal. Les femmes ayant un IMC élevé doivent prendre moins de poids pendant la grossesse que celles dont l'IMC est normal ou plutôt bas. Une femme de taille moyenne doit prendre environ 9 à 16 kg au cours de la grossesse.

Une prise de poids trop importante augmente la masse graisseuse de la mère et du fœtus. Puisqu’il est plus difficile de maîtriser cette prise de poids en fin de grossesse, il est bon d’éviter de prendre trop de poids au cours des premiers mois. Cependant, ne pas prendre de poids peut ralentir la croissance et le développement du fœtus. Pendant le premier trimestre (entre 0 et 12 semaines de grossesse), la prise de poids totale pour la plupart des femmes doit être comprise entre 0,5 kg et 2 kg.

Prise de poids pendant la grossesse

Catégorie de poids avant la grossesse

IMC

Prise de poids totale

Insuffisance pondérale

Moins de 18,5

12,5-18 kg

Poids normal

18,5-24,9

11,5-16 kg

Surpoids

25,0-29,9

7,0-11,5 kg

Obésité (obésité grave incluse)

30,0 ou plus

5-9 kg

IMC = Indice de masse corporelle, calculé en divisant le poids en kilogrammes par la taille en mètres élevée au carré.

D’après l’Institut américain de médecine : Report Brief: Weight Gain During Pregnancy: Reexamining the Guidelines. 2009. Consulté en septembre 2016.

Parfois, la prise de poids est due à une rétention de liquides. Cette rétention peut se produire plus tard lors de la grossesse car lorsque la femme se couche à plat, l’utérus, dont le volume a augmenté, perturbe le flux sanguin allant des membres inférieurs vers le cœur. Se coucher sur le côté, de préférence le gauche, pendant 30 à 45 minutes, 2 ou 3 fois par jour, peut réduire ce problème. Porter des bas de contention peut aussi aider.

Médicaments et compléments alimentaires

De manière générale, il est conseillé d’éviter de prendre des médicaments pendant la grossesse. Cependant, des médicaments sont parfois nécessaires. Une femme enceinte doit consulter son médecin avant de prendre un médicament quel qu’il soit, surtout pendant les 3 premiers mois, y compris ceux qui sont en vente libre, tels que l’aspirine ou les plantes médicinales.

Pendant la grossesse, la quantité de fer nécessaire double. Dans la majorité des cas, un apport de fer est nécessaire, car l’alimentation de la femme enceinte n’en apporte pas en quantité suffisante pour satisfaire les besoins de la grossesse. Si une femme est anémiée ou développe une anémie pendant la grossesse, elle doit prendre une quantité de fer plus importante. L’apport de fer peut provoquer de légers troubles gastriques et une constipation.

Toutes les femmes enceintes doivent prendre un complément contenant 400 microgrammes de folates (acide folique) chaque jour, bien que certains experts recommandent des doses légèrement supérieures, telles que 600 ou 800 microgrammes. Ces doses sont souvent disponibles sous forme de produits en vente libre, tels que les multivitamines. En théorie, l’apport de folates doit commencer avant la grossesse. Le déficit en folates augmente le risque d’anomalie congénitale du cerveau ou de la moelle épinière (malformation du tube neural), telle que le spina bifida. Les femmes ayant eu un bébé atteint d'une malformation du tube neural doivent prendre 4 000 microgrammes de folates, soit une quantité beaucoup plus importante que la dose habituellement recommandée. Les doses de 1 000 microgrammes et plus nécessitent une ordonnance. Pour la plupart des autres femmes, même celles ayant un déficit en folates, la quantité de folates dans une vitamine prénatale standard est suffisante.

Le saviez-vous ?

  • En général, l’exercice physique et les rapports sexuels ne compromettent pas la grossesse.

  • En voyage, une femme enceinte doit toujours porter sa ceinture de sécurité.

La plupart des médecins recommandent aux femmes enceintes de prendre quotidiennement des vitamines prénatales contenant du fer et des folates, même si leur régime est adéquat.

Activité physique

Beaucoup de femmes enceintes diminuent leur activité physique. Cependant, la majorité des femmes peuvent continuer leurs activités normales et les exercices physiques pendant la grossesse. Les sports qui demandent un effort modéré, tels que la natation et la marche rapide, sont de très bons choix. Ceux qui demandent un effort plus intense, tels que la course ou l’équitation, peuvent être pratiqués avec prudence pour éviter les lésions, en particulier de l’abdomen. Les sports de contact sont cependant à éviter.

Relations sexuelles

Le désir sexuel peut augmenter ou diminuer pendant la grossesse. Les rapports sexuels ne présentent aucun danger pendant toute la durée de la grossesse, à moins que la femme présente des saignements vaginaux, des douleurs, des pertes de liquide amniotique ou des contractions utérines. Dans ce cas, les rapports sexuels doivent être évités.

Préparation à l’allaitement

Les femmes qui prévoient d’allaiter ne doivent rien faire de particulier pendant la grossesse pour préparer les mamelons à l’allaitement. Essayer d’extraire manuellement le liquide des seins avant l’accouchement peut provoquer une infection mammaire (mastite), voire un travail précoce. L’organisme prépare l’aréole et le mamelon à l’allaitement, en sécrétant un lubrifiant qui va en protéger la surface. Ce lubrifiant ne doit pas être enlevé par frottement.

Il peut être utile de parler et d’observer des femmes qui ont allaité avec succès.

Voyager pendant la grossesse

Le moment de la grossesse le plus sûr pour voyager se situe entre la 14e et la 28e semaine. La durée du voyage ne devra pas dépasser 6 heures par jour. Le médecin peut fournir des informations utiles à ce sujet, il est donc avisé de l’informer en cas de voyage prévu.

Lors de ses déplacements en voiture, en avion ou avec tout autre moyen de transport, une femme enceinte doit toujours porter une ceinture de sécurité. Le fait de placer la ceinture sous-abdominale en travers des hanches et sous l’abdomen de la femme enceinte et de placer la ceinture diagonale entre les seins peut rendre le port de la ceinture de sécurité plus confortable. La ceinture doit être ajustée, mais pas serrée au point que cela soit inconfortable.

Durant un déplacement, quel qu’il soit, la femme enceinte doit régulièrement s’étirer et étendre ses jambes ainsi que ses chevilles. Les voyages en avion sont sûrs jusqu’à environ 36 semaines. La raison principale de cette restriction à 36 semaines est le risque de travail et d’accouchement dans un environnement qui n’est pas familier.

Ressources dans cet article