Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Infections du post-partum

Par Julie S. Moldenhauer, MD, Associate Professor of Clinical Obstetrics and Gynecology in Surgery, The Garbose Family Special Delivery Unit;Attending Physician, The Center for Fetal Diagnosis and Treatment, Children's Hospital of Philadelphia;The University of Pennsylvania Perelman School of Medicine

Sitôt après l’accouchement, souvent la température de la femme s’élève. Une température supérieure ou égale à 38 °C pendant les 12 premières heures suivant l’accouchement peut parfois traduire une infection, mais pas forcément. Néanmoins, dans de tels cas, la femme doit être examinée par le médecin ou la sage-femme. Une infection du post-partum est en général diagnostiquée 24 heures après l’accouchement lorsque la femme a présenté une température supérieure ou égale à 38 °C à deux reprises, à un intervalle d’au moins 6 heures.

Les infections du post-partum surviennent rarement, car les médecins tentent de prévenir ou traiter les facteurs prédisposants. Cependant, de telles infections, si elles se développent, peuvent être graves. Aussi, si une femme a une température supérieure à 38 °C à n’importe quel moment de la première semaine postnatale, elle doit consulter son médecin.

Les infections du post-partum peuvent être :

  • directement liées à l’accouchement (se développant dans l’utérus ou à proximité) ;

  • indirectement liées à l’accouchement (se développant dans les reins, la vessie, les seins ou les poumons).