Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Astrocytomes

Par John J. Gregory, Jr., MD, Assistant Professor of Pediatrics;Attending Physician, Rutgers, New Jersey Medical School;Goryeb Children's Hospital, Atlantic Health

Les astrocytomes sont des tumeurs qui se développent à partir de cellules en forme d’étoile (astrocytes) qui contribuent à la fonction des cellules nerveuses du cerveau (ou de la moelle épinière). Ces tumeurs peuvent être cancéreuses ou non.

  • L’étiologie des astrocytomes est inconnue.

  • Les enfants peuvent avoir des difficultés à marcher, être faibles, avoir des troubles de la vision, vomir ou avoir des céphalées.

  • Le diagnostic implique habituellement un examen d’imagerie et une biopsie.

  • Les options thérapeutiques comprennent une chirurgie, une chimiothérapie et une radiothérapie.

Les astrocytomes sont les tumeurs cérébrales de l’enfant les plus fréquentes, elles représentent jusqu’à 40 % des cas. Ces tumeurs sont habituellement diagnostiquées entre 5 et 9 ans.

Symptômes des astrocytomes

La pression dans le crâne s’accroît, entraînant des céphalées (souvent en se réveillant), des vomissements et de l’apathie. Les enfants peuvent perdre leur coordination et avoir des difficultés à marcher. Une vision floue ou un déficit de la vision, ainsi qu’une protrusion des globes oculaires peuvent survenir, les yeux peuvent également tourner involontairement d’un mouvement brusque dans une direction puis revenir à leur position initiale (nystagmus).

Les astrocytomes situés dans la moelle épinière peuvent entraîner une dorsalgie, des difficultés à marcher et une faiblesse musculaire.

Diagnostic des astrocytomes

  • Imagerie par résonance magnétique

  • Biopsie

Une imagerie par résonance magnétique (IRM) avec agent de contraste est habituellement réalisée. Si cette dernière n’est pas disponible, une tomodensitométrie (TDM) est utilisée, mais elle fournit moins de détails.

Les médecins doivent ensuite prélever un échantillon tissulaire de la tumeur et l’examiner au microscope (biopsie) car le traitement repose sur l’aspect anormal des cellules de la tumeur (grade de la tumeur). Ces tumeurs sont habituellement classifiées comme étant de faible grade (par exemple, astrocytome pilocytique juvénile) ou de grade élevé (par exemple, glioblastome). Les tumeurs de grades I et II sont des tumeurs de faible grade, et les tumeurs de grades III et IV des tumeurs de grade élevé.

Traitement des astrocytomes

  • Chirurgie (si possible), et souvent radiothérapie et chimiothérapie

La plupart des astrocytomes de grade I sont retirés chirurgicalement.

Parfois, la séparation de la tumeur du tissu cérébral normal est trop difficile, ou la tumeur est inaccessible. Dans ces cas-là, on a recours à une radiothérapie. La radiothérapie est utilisée chez les enfants de plus de 10 ans qui ont une tumeur ne pouvant être retirée chirurgicalement et susceptible d’altérer leurs fonctions intellectuelles, ou progressant ou réapparaissant après l’intervention chirurgicale. Si les enfants sont âgés de moins de 10 ans, une chimiothérapie pourra être utilisée au lieu de la radiothérapie, car cette dernière peut affecter la croissance et le développement du cerveau chez les jeunes enfants. La plupart des astrocytomes de faible grade peuvent être guéris.

Les astrocytomes de grade élevé sont traités en associant la chirurgie (si possible) à la radiothérapie et à la chimiothérapie. Les prévisions sont plus pessimistes pour les enfants atteints d’une tumeur de grade élevé, chez qui la survie générale n’est que de 20 à 30 % 3 ans après le traitement.