Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Infection chronique de l’oreille moyenne chez l’enfant

(Otite moyenne chronique)

Par Udayan K. Shah, MD, Professor;Chief, Division of Otolaryngology, Sidney Kimmel Medical College at Thomas Jefferson University;Nemours/A.I. duPont Hospital for Children

L’otite moyenne chronique fait suite à des infections récurrentes qui ont provoqué une lésion du tympan ou la formation d’un cholestéatome, qui favorisent à leur tour une infection plus importante.

  • Les infections chroniques de l’oreille moyenne peuvent être causées par des otites moyennes aiguës, l’obstruction d’une trompe d’Eustache, des lésions, des brûlures ou la mise en place de drains transtympaniques.

  • Les enfants présentent généralement une perte auditive et un écoulement de l’oreille.

  • Le médecin diagnostique une otite moyenne chronique selon les résultats de l’examen clinique.

  • Le traitement inclut généralement une irrigation répétée de l’oreille et des gouttes auriculaires contenant un antibiotique.

Causes

Les infections chroniques de l’oreille moyenne peuvent être causées par une otite moyenne aiguë ( Infection aiguë de l’oreille moyenne chez l’enfant), l’obstruction d’une trompe d’Eustache, des lésions de l’oreille par pénétration ou écrasement, des brûlures thermiques ou chimiques, ou des lésions par explosion. En outre, les enfants présentant des anomalies de la tête et du visage dues à des anomalies chromosomiques, comme le syndrome de Down ( Trisomie 21 (Syndrome de Down)) ou le syndrome du cri du chat ( Absence d’une partie d’un chromosome), ou qui ont une fente palatine ( Malformations faciales) sont exposés à un risque accru d’otite moyenne chronique.

Les otites moyennes chroniques peuvent survenir après une infection du nez et de la gorge, comme le rhume, ou après que de l’eau s’est introduite dans l’oreille moyenne lors du bain ou en nageant chez les enfants dont le tympan est percé. Souvent, l’inflammation entraîne un écoulement purulent non douloureux. Le pus peut être nauséabond.

Complications

Une inflammation persistante peut entraîner :

  • Des polypes dans l’oreille moyenne

  • La destruction des osselets de l’oreille moyenne

  • Un cholestéatome

Les polypes sont des excroissances lisses non cancéreuses (bénignes) qui s’étendent de l’oreille moyenne, via la perforation jusqu’au conduit auditif.

Une infection persistante peut détruire certaines parties des osselets dans l’oreille moyenne qui relient le tympan à l’oreille interne et qui conduisent les sons de l’oreille externe à l’oreille interne, causant une perte auditive ( Causes).

Un cholestéatome est une excroissance bénigne de tissu blanc similaire à la peau dans l’oreille moyenne. Il peut détruire l’os et les tissus mous adjacents et peut entraîner des complications telles qu’une paralysie faciale et des abcès dans le cerveau ou entre le cerveau et le crâne.

Symptômes

Les enfants présentent généralement une perte auditive et un écoulement de l’oreille. Sauf en cas de complication, le cholestéatome est indolore. Les enfants présentant un cholestéatome peuvent également avoir des débris blancs dans le conduit auditif.

Diagnostic

Le médecin diagnostique une otite moyenne chronique selon les résultats de l’examen clinique (par exemple, lorsque du pus s’écoule d’un orifice dans le tympan ou qu’il y a une accumulation de matière cutanée dans l’orifice ou dans une poche du tympan). Des échantillons de pus sont envoyés à un laboratoire où les bactéries peuvent être mises en culture (croissance des bactéries). Si le médecin suspecte un cholestéatome ou une complication, des examens d’imagerie, comme une tomodensitométrie (TDM, Tomodensitométrie (TDM)) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM, Imagerie par résonance magnétique (IRM)) sont réalisés.

Traitement

Le médecin peut tout d’abord retirer tous les débris de l’oreille. Les parents irriguent l’oreille de l’enfant à l’aide d’une seringue avec poire et d’une solution composée d’eau stérile et de vinaigre 3 fois par jour. Les parents appliquent également des gouttes auriculaires contenant un corticoïde et un antibiotique deux fois par jour pendant 14 jours. En cas d’infection grave, des antibiotiques sont administrés par voie orale pendant 10 jours. Si l’infection persiste ou récidive malgré l’antibiothérapie, les médecins peuvent, après un certain temps, réaliser une myringotomie avec insertion de drains tympaniques (tympanostomie) ( Myringotomie : Traitement des otites récurrentes). En cas de lésion du tympan, une intervention chirurgicale pour réparer le tympan (tympanoplastie) pourra être pratiquée. Un cholestéatome est enlevé chirurgicalement.