Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Épiphysiolyse

Par David D. Sherry, MD, Professor of Pediatrics;Director, Clinical Rheumatology, University of Pennsylvania;The Children's Hospital of Philadelphia ; Frank Pessler, MD, PhD, Helmholtz Centre for Infection Research;Hannover Medical School, Braunschweig, Germany;Hannover, Germany

Au niveau de l’articulation de la hanche, l’épiphysiolyse est définie comme la séparation de la tête du fémur au niveau du cartilage de croissance.

L’épiphysiolyse apparaît en général chez les adolescents, principalement chez les garçons. L’obésité est un facteur de risque majeur. On n’en connaît pas la cause. Cependant, la maladie peut résulter d’un affaiblissement du cartilage de croissance, ce qui peut être dû à une blessure, des déformations de la hanche (coxa profunda), des complications dues à l’obésité, une inflammation, ou des changements des taux d’hormones dans le sang (comme un faible taux d’hormone thyroïdienne), ce qui normalement survient aux environs de la puberté. La luxation épiphysaire entraîne une hypovascularisation, et ensuite une nécrose osseuse et un collapsus osseux.

Le premier symptôme peut être la raideur, ou une légère douleur dans la hanche. La douleur peut pourtant sembler provenir du genou ou de la cuisse. Elle diminue avec le repos, mais s’aggrave à la marche et à la mobilisation de la hanche. Une boiterie apparaît plus tardivement, accompagnée d’une douleur de la hanche, irradiant vers la face interne de la cuisse et atteignant le genou. Souvent, la jambe atteinte est en rotation externe.

Les radiographies de la hanche atteinte mettent en évidence une luxation ou un décollement de la tête du fémur du reste de l’os. L’échographie et l’imagerie par résonance magnétique (IRM) sont également utiles, particulièrement si les radiographies sont normales. Un diagnostic précoce est important, car un traitement tardif est plus difficile, et donne de moins bons résultats.

Épiphysiolyse fémorale

Une intervention chirurgicale est en général nécessaire pour réaligner les fragments séparés du fémur et les réunir par des broches métalliques. La hanche est immobilisée dans le plâtre pendant plusieurs semaines, voire 2 mois.

Ressources dans cet article