Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Déshydratation chez l’enfant

Par Elizabeth J. Palumbo, MD, Private Practice, The Pediatric Group, Fairfax, VA

La déshydratation est provoquée par une perte de liquides excessive due à des vomissements et/ou de la diarrhée, ou parfois en raison d’une prise inadéquate de liquides, par exemple lorsque l’allaitement maternel est insuffisant. Les enfants souffrant d’une déshydratation modérée sont moins actifs, ils pleurent sans larmes, ont la bouche sèche et urinent seulement 2 à 3 fois par jour. Les enfants qui souffrent de déshydratation sévère sont somnolents, voire léthargiques. Parfois, la déshydratation entraîne une augmentation ou une réduction anormale du taux de sel dans le sang. Cette variation du taux de sel dans le sang aggrave les symptômes de la déshydratation et la léthargie. Dans les cas les plus graves, l’enfant peut présenter des crises convulsives ou lésions cérébrales, et mourir.

Le médecin examine l’enfant et détermine s’il a perdu du poids. Une perte de poids rapide en quelques jours seulement est le plus souvent due à une déshydratation. Le médecin détermine si la déshydratation est légère, modérée ou sévère selon la quantité de poids perdue.

La déshydratation est traitée par l’administration de liquides et d’électrolytes, tels que du sodium et du chlorure, par voie orale. Dans les cas les plus sévères, les liquides peuvent être administrés par voie intraveineuse, ou par un tube en plastique introduit dans l’estomac à travers le nez (sonde nasogastrique).

Ressources dans cet article