Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Retard de croissance

Par Elizabeth J. Palumbo, MD, Private Practice, The Pediatric Group, Fairfax, VA

Un retard de croissance correspond à une prise de poids et une croissance physique insuffisantes et peut conduire à un retard de développement et de maturation.

  • Les retards de croissance sont provoqués par une alimentation inadéquate ou des troubles médicaux.

  • Le diagnostic repose sur l’analyse de la courbe de croissance de l’enfant, l’examen clinique, les antécédents médicaux et l’environnement familial.

  • Une sous-alimentation pendant la première année de vie d’un enfant peut entraîner des retards du développement.

  • Le traitement dépend de la cause.

Lors de chaque consultation, au cours de la première année de vie, le poids et la taille de l’enfant sont consignés sur les courbes de son carnet de santé, ce qui permet au médecin de vérifier que la croissance est normale. Les percentiles sont un système qui permet de comparer des enfants du même âge et du même sexe. Par exemple, lorsque l’on dit que le poids d’un enfant est sur le 10e percentile, cela signifie que parmi 100 bébés du même âge et du même sexe, 90 sont de poids plus élevé et 10 sont de poids inférieur. Bien que la taille des enfants soit variable, la courbe de croissance de l’enfant reste classiquement sur le même percentile au fur et à mesure qu’il grandit.

Le diagnostic de retard de croissance correspond aux enfants dont le poids est continuellement en dessous de la normale, c’est-à-dire typiquement inférieur au 3e ou 5e percentile. Un retard de croissance est aussi envisagé chez des enfants dont le poids actuel n’est pas faible, mais qui présentent une baisse continue du percentile de poids. Par exemple, un médecin sera inquiet si le poids d’un enfant passe du 90e percentile au 50e percentile (poids moyen) en peu de temps. Un retard de croissance peut être dû à de nombreuses causes.

Causes

Un retard de croissance peut être dû à :

  • des facteurs environnementaux et sociaux,

  • des troubles médicaux.

Les facteurs environnementaux et sociaux sont souvent la raison pour laquelle les enfants ne reçoivent pas les apports nutritionnels dont ils ont besoin. Quelle qu’en soit la cause, une nutrition inadéquate peut nuire au développement du corps et du cerveau d’un enfant.

Un apport alimentaire insuffisant peut aussi être dû à une stimulation environnementale inadéquate et à une insuffisance parentale. Des situations de négligence ou d’abus parental, des troubles mentaux chez les parents, la pauvreté ou des contextes familiaux chaotiques augmentent tous le risque de l’absence de repas réguliers et nutritifs. De telles situations peuvent également diminuer l’appétit de l’enfant et le conduire à moins manger. Parfois les aliments proposés par les parents sont de faible valeur nutritionnelle ; l’enfant a donc tendance à moins manger et ne prend pas de poids.

Dans d’autres cas le retard de croissance est dû à un problème de santé de l’enfant. Celui-ci peut parfois être peu grave comme des difficultés pour mâcher et avaler les aliments (telles qu’observées lors d’un bec de lièvre ou d’une fente palatine). Les affections telles qu’un reflux gastro-œsophagien, un rétrécissement de l’œsophage ou encore une malabsorption intestinale, peuvent entraîner chez l’enfant des difficultés à garder les aliments, à les absorber et à les digérer. D’autres causes physiques du retard de croissance sont des infections, des tumeurs, des troubles métaboliques ou hormonaux (tels que le diabète ou le mucoviscidose), une maladie cardiaque ou rénale, une maladie génétique ou une infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

Diagnostic

Le médecin évoquera le diagnostic de retard de croissance lorsque le poids de l’enfant ou le gain de poids sont très faibles par rapport aux valeurs normales en les comparant aux mesures précédentes ou aux courbes de croissance standard ( Courbes de poids et de longueur pour les nourrissons). Si le retard de croissance est sévère, la taille et le périmètre crânien (développement du cerveau) sont également impactés.

Afin de déterminer les causes d’un retard de croissance, le médecin doit poser des questions spécifiques aux parents concernant l’alimentation de l’enfant, ses selles, la situation sociale, émotionnelle et financière de la famille, qui peuvent influer sur les habitudes alimentaires de l’enfant et sur les antécédents personnels et familiaux. Le médecin examine l’enfant et recherche d’éventuels signes de maladies qui peuvent expliquer son retard de croissance. Il prescrit éventuellement des analyses de sang et d’urine, voire un bilan radiologique, en fonction des résultats de l’examen clinique. Des examens plus approfondis ne sont prescrits que si le médecin soupçonne une maladie sous-jacente.

Pronostic

La première année de vie est importante pour le développement du cerveau ; les nourrissons sous-alimentés pendant cette période peuvent présenter des déficits par rapport aux enfants du même âge, même si leur croissance physique s’améliore. Chez près de la moitié de ces enfants, le développement mental, notamment les capacités verbales, reste inférieur à la normale avec des problèmes sociaux et émotionnels.

Traitement

Le traitement dépend de la cause. Si une affection médicale spécifique est identifiée, l’enfant reçoit le traitement correspondant. Autrement, le traitement dépend de la sévérité du retard de croissance. Un retard de croissance léger à modéré est traité par des repas nutritifs à teneur élevée en calories donnés à des horaires régulières. Les parents peuvent être sensibilisés au fait qu’une mauvaise entente familiale peut être nuisible aux enfants et conseillés sur les prestations financières et sociales qui peuvent les aider. Un retard de croissance sévère doit être pris en charge en milieu hospitalier, avec l’aide d’assistantes sociales, de nutritionnistes, d’experts de l’alimentation, de psychiatres et d’autres médecins qui travaillent ensemble pour dépister la cause la plus probable du retard de croissance et définir la meilleure approche alimentaire.