Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Trouble oppositionnel avec provocation

Par Hugh F. Johnston, MD, University of Wisconsin Medical School;Bureau of Mental Health and Substance Abuse

Le trouble oppositionnel avec provocation est un ensemble de comportements récurrents négatifs, provocateurs et désobéissants, souvent dirigés contre des figures d'autorité.

Les enfants atteints de ce trouble sont rebelles, difficiles et désobéissants sans être physiquement agressifs ou violer le droit des autres. De nombreux enfants d’âge préscolaire ou au début de l’adolescence sont provocateurs, mais le comportement oppositionnel n’est diagnostiqué que si les troubles persistent plus de 6 mois et perturbent le fonctionnement social ou scolaire. Ce trouble se développe le plus souvent avant l’âge de 8 ans.

Les comportements typiques de ces enfants comprennent ce qui suit :

  • Ils se disputent avec des adultes

  • Ils se mettent en colère facilement et fréquemment

  • Ils défient activement les règles et les instructions

  • Ils agacent délibérément les autres

  • Ils rejettent la responsabilité de leurs erreurs sur les autres

  • Ils sont coléreux, rancuniers et s'irritent facilement

Ces enfants connaissent la différence entre le bien et le mal et ressentent de la culpabilité s’ils commettent une mauvaise action.

Ce trouble est traité efficacement par des techniques comportementales, qui comprennent une stricte discipline et un renforcement du comportement souhaité. Les parents et les enseignants peuvent apprendre ces techniques auprès d’un thérapeute.

De temps en temps, les enfants qui souffrent de dépression font l'objet d'un diagnostic erroné de trouble oppositionnel avec provocation. Cette erreur de diagnostic se produit en général lorsque l'irritabilité est le symptôme principal de la dépression. Lorsque le trouble oppositionnel avec provocation est donc diagnostiqué, tous les enfants doivent faire l'objet d'une évaluation approfondie des signes de dépression, comme les troubles du sommeil et de l'appétit.