Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Aperçu des troubles mentaux chez l’enfant

Par Josephine Elia, MD, Professor of Psychiatry and Human Behavior, Professor of Pediatrics;Attending Physician, Sidney Kimmel Medical College of Thomas Jefferson University;Nemours/A.I. duPont Hospital for Children

Différents troubles mentaux importants, tels que la dépression ( Dépression chez les enfants et les adolescents) et des troubles des conduites alimentaires ( Troubles des conduites alimentaires), se développent souvent au cours de l’enfance et de l’adolescence. L’autisme ( Troubles du spectre autistique) et d’autres troubles se développent quant à eux exclusivement pendant l’enfance.

À quelques exceptions près, les symptômes des troubles mentaux ressemblent beaucoup aux sentiments communément ressentis par les enfants : tristesse, colère, méfiance, excitation, introversion et solitude. La différence entre un trouble et un sentiment normal est l’intensité de la perception, qui devient telle, qu’elle peut perturber les activités quotidiennes de l’enfant et provoquer une vraie souffrance. C’est pourquoi les médecins doivent être très attentifs à déterminer à quel moment les pensées et les émotions de l’enfant cessent d’être normales pour devenir pathologiques.

Les troubles du comportement perturbateurs affectent principalement le comportement. Le comportement n’est pas intentionnellement perturbateur, mais peut perturber les autres, y compris les enseignants, les camarades et les membres de la famille. Ces maladies comprennent :

Chez les enfants, les troubles du spectre autistique ( Troubles du spectre autistique) affectent à la fois la santé mentale et le développement global. Ces maladies comprennent :

Les troubles du spectre autistique peuvent impliquer une certaine combinaison d’interactions sociales réduites, des centres d’intérêts limités, des anomalies du développement et de l’utilisation du langage et, dans certains cas, un déficit intellectuel.

Diagnostic

  • Pour certaines maladies, des analyses de sang

  • Observations

Pour certaines maladies (telles que le syndrome de l’X fragile, le syndrome de Rett et le syndrome de DiGeorge), le diagnostic peut être posé selon une analyse de sang visant à rechercher des anomalies spécifiques.

Pour les autres maladies, aucun examen ne peut confirmer le diagnostic. Les médecins se basent sur les observations des parents et des enseignants et sur celles faites au cours de la consultation pour déterminer la sévérité des symptômes.