Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Calendrier de vaccination infantile

Par Michael J. Smith, MD, MSCE, Division of Pediatric Infectious Diseases, Duke University

La plupart des médecins respectent le calendrier de vaccination recommandé par les centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention, CDC : voir le site Internet CDC), qui commence à la maternité avec le vaccin contre l’hépatite B. Les âges de vaccination recommandés ne doivent pas être considérés comme définitifs. Par exemple, l’âge recommandé de 2 mois peut signifier de 6 à 10 semaines. Bien que les parents doivent essayer de respecter le calendrier de vaccination, un léger retard ne compromet pas la qualité de l’immunité, et il n’est pas utile de refaire toute la série d’injections. Le vaccin contre le rotavirus peut être une exception. S’il n’est pas commencé avant l’âge de 12 semaines, les experts recommandent de ne pas l’administrer du tout. La vaccination ne doit pas être retardée si le nourrisson présente un peu de fièvre liée à une infection peu grave, telle qu’un rhume.

Certains vaccins ne sont préconisés que dans certaines circonstances.

Plusieurs vaccins peuvent être administrés lors d’une consultation chez le médecin, mais plusieurs vaccins sont souvent combinés en une seule injection. Par exemple, il existe un vaccin qui combine les vaccins contre la coqueluche, la diphtérie, le tétanos, la polio et Haemophilus influenzae de type b en une seule injection. Un vaccin combiné réduit simplement le nombre d’injections nécessaires, sans minorer la sécurité ou l’efficacité des vaccins.

Vaccination des nourrissons et des enfants

Il est important de respecter le calendrier de vaccination recommandé car cela permet de protéger les nourrissons et les enfants de maladies qui peuvent être évitées. Le calendrier ci-dessous est basé sur celui recommandé par l’American Academy of Pediatrics (Société américaine de pédiatrie) et les centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention) (voir Calendriers de vaccination des nourrissons et des enfants). Le calendrier montre les vaccins nécessaires, l’âge recommandé pour la vaccination et le nombre de doses (indiqué par les numéros dans les symboles).

Il y a une tranche d’âge recommandée pour de nombreux vaccins. Le médecin de l’enfant peut dispenser des recommandations spécifiques, qui peuvent varier en fonction de l’état de santé connu de l’enfant et d’autres circonstances. Les vaccins sont souvent associés de façon à réduire le nombre d’injections. Chez les enfants n’ayant pas été vaccinés selon ce calendrier, il est conseillé de pratiquer des vaccinations de rattrapage ; dans ce cas les parents doivent consulter un médecin ou un cabinet médical pour savoir comment se mettre à jour. Les parents doivent signaler au médecin de l’enfant tout effet secondaire observé après une vaccination.

Pour de plus amples informations concernant ce calendrier, les parents peuvent en parler à leur médecin ou consulter le site Internet du programme national d’immunisation des centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention).

aVaccin contre l’hépatite B : Ce vaccin est administré à tous les nouveau-nés avant la sortie de la maternité. La seconde dose est administrée entre 1 et 2 mois, suivie de la troisième dose entre 6 et 18 mois.

bVaccin antirotavirus : Selon le vaccin utilisé, deux ou trois doses du vaccin sont administrées : à l’âge de 2 mois, 4 mois et 6 mois ou à 2 mois et 4 mois.

cVaccin contre Haemophilus influenzae de type b (Hib) : Selon le vaccin utilisé, deux ou trois doses du vaccin contre Hib sont administrées : à l’âge de 2 mois, 4 mois et 6 mois ou à 2 mois et 4 mois. Ces doses sont suivies par une dose de rappel à un âge compris entre 12 et 15 mois.

dVaccin antipoliomyélitique : Quatre doses du vaccin sont administrées : à l’âge de 2 mois, 4 mois, entre 6 et 18 mois et entre 4 et 6 ans.

eVaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche : Avant l’âge de 11 ans, les enfants se voient administrer une préparation contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (DTaP). Cinq doses de DTaP sont administrées : à l’âge de 2 mois, 4 mois, 6 mois, entre 15 et 18 mois et entre 4 et 6 ans.

Une préparation pour les adolescents contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche (Tdap) est recommandée entre l’âge de 11 et 12 ans.

fVaccin antipneumococcique : Quatre doses du vaccin sont administrées : à l’âge de 2 mois, 4 mois, 6 mois et entre 12 et 15 mois.

gVaccin antiméningococcique : Une dose est administrée entre 11 et 12 ans, avec une dose de rappel à l’âge de 16 ans.

hVaccin antigrippal : Le vaccin antigrippal doit être administré chaque année à tous les individus, dès l’âge de 6 mois. Les enfants âgés de 6 mois à 8 ans doivent recevoir deux doses à au moins 4 semaines d’intervalle s’ils reçoivent le vaccin antigrippal pour la première fois.

iVaccin rougeole-oreillons-rubéole : Deux doses sont administrées : entre 12 et 15 mois, puis entre 4 et 6 ans.

jVaccin contre la varicelle : Deux doses sont administrées : entre 12 et 15 mois, puis entre 4 et 6 ans.

kVaccin contre l’hépatite A : Deux doses du vaccin contre l’hépatite A sont nécessaires pour une protection durable. La première dose est administrée entre 12 et 23 mois, et la seconde dose 6 à 18 mois plus tard. Si des enfants de plus de 23 mois n’ont pas été vaccinés, ils peuvent recevoir le vaccin contre l’hépatite A afin d’être protégés contre l’hépatite A.

lVaccin contre le papillomavirus humain : Le vaccin contre le papillomavirus humain est administré aux adolescents (filles et garçons) en 3 doses. La seconde dose est administrée 1 à 2 mois après la première, et la troisième dose 4 mois plus tard.

Ressources dans cet article