Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Allergies saisonnières : les faits en bref

Par The Manuals's Editorial Staff,

Les allergies saisonnières, également nommées rhume des foins, résultent de l’exposition à des substances aériennes (telles que les pollens) qui n’apparaissent que pendant certaines périodes de l’année.

Le terme de rhume des foins ne convient pas exactement dans la mesure où les symptômes ne se manifestent pas uniquement en été, saison du ramassage du foin, et où ils n’entraînent jamais de fièvre. Habituellement le rhume des foins est une réaction aux pollens et aux graminées. Les pollens qui provoquent le rhume des foins varient selon la saison et différentes régions du pays ont différentes saisons des pollens.

Les personnes peuvent réagir à un ou plusieurs pollens, de sorte que leur saison d’allergie au pollen peut s’étendre du début du printemps jusqu’à la fin de l’automne. L’allergie saisonnière est également causée par les spores de moisissures, qui peuvent être transportées dans l’air pendant longtemps au printemps, en été et en automne.

Normalement, le système immunitaire défend l’organisme contre les substances étrangères (nommées antigènes). Toutefois, chez les personnes sensibles, le système immunitaire peut réagir de façon excessive lorsqu’il est exposé à certaines substances (allergènes) présentes dans l’environnement, qui sont inoffensives pour la plupart des personnes. Pour plus d’informations sur les allergies, voir Réactions allergiques.

Pour une présentation complète, voir Allergies saisonnières.

Est-ce un rhume ou une allergie ?

Les symptômes d’allergies peuvent être très similaires à ceux du rhume classique, mais il existe des différences.

Qu’est-ce qui est identique ?

Les allergies et le rhume entraînent tous deux

Qu’est-ce qui est différent ?

Les allergies saisonnières entraînent les manifestations suivantes, et non le rhume :

  • Démangeaisons du nez, du palais, de l’arrière de la gorge et des yeux

  • Des symptômes similaires qui se produisent au même moment chaque année

Les rhumes peuvent entraîner les manifestations suivantes, et non les allergies :

Comment traiter les allergies ?

Plusieurs stratégies peuvent être utiles :

  • Éviter la substance qui déclenche l’allergie prévient les symptômes, mais n’est souvent pas possible.

  • Utiliser des sprays nasaux aux corticoïdesdiminue l’inflammation nasale. Ces sprays sont relativement inoffensifs pour l’utilisation à long terme.

  • Prendre des antihistaminiques permet de prévenir la réaction allergique et donc les symptômes.

  • Recevoir des injections dedésensibilisation permet de développer une tolérance à long terme à des éléments déclencheurs environnementaux précis, mais ces injections peuvent prendre des mois ou des années avant d’être pleinement efficaces.

Le saviez-vous ?

  • Les antibiotiques ne soulagent pas les symptômes de la rhinite allergique.

Ressources dans cet article