Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Dépression : les faits en bref

Par The Manuals's Editorial Staff,

On utilise souvent le terme de dépression pour décrire l’humeur triste ou le découragement qui résultent d’évènements émotionnellement perturbants tels qu’une catastrophe naturelle, une maladie grave ou le décès d’une personne aimée.

Les personnes âgées peuvent se sentir déprimées en raison de stress tels qu’une diminution des revenus, une aggravation d’une maladie chronique, une perte progressive d’indépendance ou un isolement social.

Les personnes peuvent également indiquer qu’elles se sentent déprimées à certains moments de l’année, par exemple pendant les fêtes de fin d’année (blues des fêtes de fin d’année) ou le jour anniversaire du décès d’une personne aimée.

Toutefois, ces sentiments ne constituent généralement pas un trouble. Généralement, ces sentiments sont temporaires, durant quelques jours plutôt que quelques semaines ou mois, et surviennent par vagues qui ont tendance à être liées à des pensées ou des remémorations de l’évènement stressant. De même, ces sensations n’interfèrent pas substantiellement avec le fonctionnement des personnes pendant une durée de temps quelconque.

Le saviez-vous ?

  • Environ 30 % des personnes qui vont chez le médecin disent qu’elles se sentent déprimées, mais moins de 10 % sont atteintes de dépression majeure (sévère).

  • La dépression affecte environ 1 personne âgée sur 6.

Pour une présentation complète, voir Dépression.

Quand la tristesse devient-elle dépression ?

La dépression est diagnostiquée lorsque la tristesse est excessivement intense, s’accompagne de certains autres symptômes typiques et interfère avec la capacité à fonctionner physiquement, socialement et au travail.

La dépression signifie plus que se sentir triste en permanence. D’autres symptômes peuvent comprendre les suivants :

  • Sentiment de dévalorisation et de culpabilité

  • Perte d’intérêt et de plaisir à effectuer des activités précédemment appréciées

  • Troubles du sommeil

  • Perte ou gain de poids

  • Incapacité à se concentrer

  • Indécision

  • Coupure avec les amis et la famille

  • Sentiment progressif d’impuissance et de désespoir

  • Pensées suicidaires et sur la mort

Le saviez-vous ?

  • Certains enfants atteints de dépression sont hyperactifs et irritables plutôt que tristes.

Les troubles dépressifs se développent habituellement au milieu de l’adolescence, dans la vingtaine ou la trentaine, bien qu’une dépression puisse commencer à presque tout âge, y compris pendant l’enfance.

Souffrez-vous de dépression ?

Répondez au questionnaire sur la dépression.

Dépression et suicide

15 % des personnes déprimées non traitées mettent fin à leurs jours en se suicidant. On pense que le traitement par antidépresseurs réduit ce risque. Toutefois, récemment, des inquiétudes sont apparues quant au fait que les antidépresseurs puissent entraîner une légère augmentation du risque de pensées et de comportements suicidaires, en particulier chez les jeunes enfants et les adolescents. Des études réalisées pour essayer de résoudre ce problème montrent que le nombre de pensées suicidaires et de tentatives de suicide peut augmenter très légèrement chez les enfants sous antidépresseurs.

Néanmoins, finalement, lorsque la dépression est soulagée, les enfants ont moins de pensées et de comportements suicidaires. Les médecins tendent donc à s’accorder sur le fait qu’un traitement médicamenteux est souvent bénéfique aux enfants atteints de dépression, dans la mesure où eux-mêmes et les membres de leur famille sont attentifs à l’aggravation des symptômes ou aux idées suicidaires.

Ressources dans cet article