Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Hypertension artérielle : les faits en bref

Par The Manuals's Editorial Staff,

L’hypertension artérielle est une tension anormalement élevée dans les artères.

L’hypertension est plus fréquente chez les personnes âgées et touche environ deux tiers des personnes de plus de 65 ans, comparé à seulement un quart des personnes âgées de 20 à 74 ans. L’hypertension artérielle, en particulier chez les personnes jeunes, peut entraîner un autre trouble (nommé hypertension secondaire).

L’hypertension artérielle augmente le risque de développement de troubles vasculaires comprenant l’angine de poitrine, la crise cardiaque et l’AVC.

Qu’est-ce qui cause l’hypertension artérielle ?

Chez les personnes qui ont une tendance héréditaire à l’hypertension artérielle, les facteurs qui entraînent son développement comprennent

  • Mode de vie sédentaire

  • Stress

  • Quantités excessives d’alcool ou de sel dans le régime alimentaire

Le stress a tendance à provoquer une augmentation temporaire de la tension artérielle mais celle-ci revient généralement à des valeurs normales une fois le stress surmonté.

Comment l’hypertension artérielle est-elle diagnostiquée ?

L’hypertension artérielle a été nommée le tueur silencieux, car elle n’entraîne généralement pas de symptômes pendant de nombreuses années – jusqu’à ce qu’un organe vital soit endommagé. Les artères de tout l’organisme peuvent déjà être endommagées avant que l’hypertension artérielle soit diagnostiquée, il convient donc de mesurer régulièrement la tension artérielle pour détecter toute hypertension artérielle de façon précoce.

Mesure de la tension artérielle

Un sphygmomanomètre est généralement utilisé pour mesurer la tension artérielle. Il est constitué d’un brassard en caoutchouc souple connecté à une pompe en caoutchouc qui gonfle le brassard, et d’un manomètre qui enregistre la tension du brassard.

Les professionnels de la santé écoutent l’écoulement sanguin à l’aide d’un stéthoscope placé sur l’artère et sous le manchon lorsqu’ils appuient sur la poire pour gonfler le manchon. Ils dégonflent ensuite progressivement le manchon. La tension à laquelle le professionnel de la santé entend tout d’abord un pouls dans l’artère est la tension systolique (le premier nombre de la prise de tension artérielle). Lorsque le manchon est dégonflé, le son du sang s’écoulant s’arrête à un certain moment. La tension à ce moment est la tension diastolique (le deuxième nombre).

Quand la tension artérielle est-elle trop élevée ?

La tension artérielle est classée en fonction de sa sévérité. Si les tensions systolique et diastolique des personnes tombent dans des catégories différentes, on prend la catégorie la plus élevée pour classer la tension artérielle.

La tension artérielle optimale pour réduire le risque de problèmes cardiovasculaires (tels que la crise cardiaque et l’insuffisance cardiaque) et l’AVC est

  • Inférieure à 115/75 mmHg

Classification de la tension artérielle chez les adultes

Catégorie

Tension artérielle systolique (mm Hg)

Tension artérielle diastolique (mm Hg)

Tension artérielle normale

Inférieure à 120

Inférieure à 80

Préhypertension

120–139

80–89

Hypertension de stade 1

140–159

90–99

Hypertension de stade 2

Supérieure à 160

Supérieure à 100

Comment contrôle-t-on l’hypertension artérielle ?

Les personnes atteintes d’hypertension artérielle peuvent faire les choses suivantes :

De nombreux antihypertenseurs peuvent être utilisés pour aider à contrôler l’hypertension artérielle. L’hypertension artérielle peut être contrôlée pratiquement chez toutes les personnes, mais le traitement doit être ajusté à chacune.

Ressources dans cet article