Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Ménopause : les faits en bref

Par The Manuals's Editorial Staff,

La ménopause est l’arrêt permanent des menstruations.

Qu’est-ce qui entraîne la ménopause ?

Pour que les menstruations se produisent, les ovaires doivent produire suffisamment d’hormones féminines nommées œstrogènes et progestérone. Pendant les années qui précèdent la ménopause, les ovaires commencent à produire de moins en moins de ces hormones. En conséquence, les règles et l’ovulation (libération d’un ovule) se produisent moins souvent. Enfin, les règles s’estompent, l’ovulation cesse définitivement et la grossesse n’est plus possible.

Comment savoir que la ménopause survient ?

Il n’est possible d’identifier les dernières règles d’une femme qu’après coup, c’est-à-dire après une absence de règles d’au moins 1 an. Ainsi, les femmes ne peuvent pas être sûres d’avoir atteint la ménopause avant 1 an suivant leurs dernières règles.

Le saviez-vous ?

  • L’âge moyen de la ménopause est d’environ 51 ans.

La périménopause est une période transitionnelle distinctive qui survient pendant les années précédant les dernières menstruations et l’année après leur arrêt. La durée pendant laquelle la périménopause précède les dernières règles varie largement, de 6 mois à environ 10 ans.

On pense que les importantes fluctuations des taux hormonaux pendant la périménopause sont responsables des symptômes de la ménopause que connaissent de nombreuses femmes dans la quarantaine.

Pour une présentation complète de la ménopause, y compris les options de traitement, voir Ménopause.

Quels symptômes peuvent survenir ?

Les symptômes courants comprennent

Le saviez-vous ?

  • Les bouffées de chaleur touchent 75 à 85 % des femmes.

Les autres symptômes qui peuvent survenir dans la période de la ménopause comprennent

  • Sautes d’humeur

  • Dépression

  • Irritabilité, anxiété et nervosité

  • Troubles du sommeil (dont l’insomnie)

  • Perte de concentration

  • Maux de tête

  • Fatigue

Toutefois, il n’existe que peu de preuves indiquant un rapport entre la ménopause et ces autres symptômes. Ces symptômes ne sont pas liés directement à la diminution des taux d’œstrogènes qui surviennent pendant la ménopause. De nombreux autres facteurs (tels que le vieillissement lui-même ou un trouble) pourraient expliquer les symptômes.

Après la ménopause, la muqueuse vaginale devient plus fine, plus sèche et moins élastique (une affection nommée vaginite atrophique). Les rapports sexuels peuvent alors s’avérer douloureux. D’autres organes génitaux – le clitoris, l’utérus et les ovaires – diminuent de taille.

Faut-il traiter ou non ?

Certaines mesures générales (telles qu’éviter les aliments et les boissons qui déclenchent des bouffées de chaleur et porter plusieurs couches de vêtements) peuvent aider.

Le traitement hormonalprésente des risques et des avantages. La question de la mise en place d’un traitement hormonal est une décision difficile qui doit être prise par les femmes en concertation avec leur médecin.

Certaines femmes prennent des plantes médicinales (telles que l’actée à grappe ou la DHEA) et d’autres compléments pour soulager les symptômes. Toutefois, ces remèdes ne sont pas soumis à la réglementation comme le sont les médicaments. De plus, ils ne semblent pas être efficaces.

Ressources dans cet article