Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Migraines : les faits en bref

Par The Manuals's Editorial Staff,

Les migraines comptent parmi les deux principales causes de céphalées. Les céphalées de tension sontl’autre cause principale.

Lorsqu’une migraine survient, une douleur pulsatile ou lancinante est généralement ressentie d’un côté de la tête, mais elle peut survenir des deux côtés. L’activité physique, la lumière vive, des bruits forts et certaines odeurs peuvent aggraver la céphalée. La douleur s’accompagne fréquemment de nausées, de vomissements et d’une sensibilité aux sons, à la lumière et/ou aux odeurs.

Les migraines sont trois fois plus fréquentes chez les femmes. Aux États-Unis, environ 18 % des femmes et 6 % des hommes souffrent de migraines à un certain moment chaque année.

Les migraines peuvent devenir chroniques. C’est-à-dire qu’elles se produisent 15 jours ou plus par mois. Les migraines chroniques se développent souvent chez des personnes qui surconsomment des médicaments pour traiter les migraines.

Le saviez-vous ?

  • Plus de la moitié des personnes qui ont des migraines ont des proches qui en souffrent également.

  • Après 50 ans, les céphalées deviennent en général moins sévères ou disparaissent totalement.

Pour une présentation complète, voir Migraines.

Voir également Les migraineux.

Qu’est-ce qui cause les migraines ?

Les migraines surviennent chez des personnes dont le système nerveux est plus sensible que chez les autres. Chez ces personnes, les cellules nerveuses dans le cerveau sont facilement stimulées, produisant une activité électrique. Lorsque l’activité électrique se propage dans le cerveau, diverses fonctions telles que la vision, les sensations, l’équilibre, la coordination musculaire et la parole sont provisoirement perturbées. Ces troubles provoquent les symptômes qui surviennent avant la céphalée (appelés aura). Environ 25 % des personnes connaissent une aura.

Les céphalées se produisent lorsque le 5ème nerf crânien (trijumeau) est stimulé. Ce nerf envoie les impulsions (y compris les influx douloureux) des yeux, du crâne, du front, des paupières supérieures, de la bouche et de la mâchoire au cerveau. Lorsqu’il est stimulé, le nerf peut libérer des substances qui entraînent une inflammation douloureuse dans les vaisseaux sanguins du cerveau et les tissus couvrant le cerveau. L’inflammation explique les céphalées lancinantes, les nausées, les vomissements et la sensibilité à la lumière et aux sons.

Éléments pouvant déclencher les migraines

  • Les œstrogènes (la principale hormone féminine), lorsque leurs concentrations augmentent ou fluctuent
  • Les contraceptifs oraux, qui contiennent des œstrogènes
  • Le manque de sommeil, y compris l’insomnie
  • Les changements de temps, particulièrement la pression barométrique
  • Le vin rouge
  • Certains aliments
  • La faim (lorsque les repas sont sautés)
  • Une stimulation excessive des sens (par exemple, par des lumières clignotantes ou de fortes odeurs)
  • Le stress

Comment traiter les migraines ?

On ne peut pas guérir les migraines, mais on peut les contrôler :

  • Tenez un journal des migraines : Notez le nombre et le moment des crises, des éléments déclencheurs possibles et la réponse au traitement. Grâce à ces informations, les éléments déclencheurs peuvent être identifiés et éliminés ou évités si possible.

  • Apprenez à vous détendre et à gérer le stress.

  • Prenez des médicaments comme votre médecin l’a prescrit.

Le saviez-vous ?

  • Prendre des antalgiques ou des triptans pendant plus de 2 à 3 jours chaque semaine peut entraîner des migraines quotidiennes plus sévères nommées céphalées de rebond ou de surconsommation médicamenteuse.

Ressources dans cet article