Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Techniques corps-esprit

Par Steven Rosenzweig, MD, Drexel University College of Medicine

Les techniques corps-esprit se fondent sur l’idée que les facteurs mentaux et émotionnels peuvent influencer le bien-être physique. Pour préserver la santé et prévenir ou traiter les maladies, elles utilisent les méthodes comportementales, psychologiques, sociales et spirituelles.

Compte tenu de l’abondance des preuves scientifiques en la faveur des techniques corps-esprit, ces méthodes sont, de nos jours, communément admises. Il existe d’autres méthodes parmi lesquelles :

  • Méditation

  • Techniques de relaxation

  • Imagination guidée

  • Hypnothérapie (hypnose)

  • Biofeedback

Les techniques corps-esprit peuvent être utilisées pour traiter l’anxiété et les troubles paniques, la douleur chronique, les coronaropathies, la dépression, les céphalées, les troubles du sommeil (insomnie) et la perte de contrôle urinaire (incontinence). Ces techniques sont aussi utilisées lors de l’accouchement, et en suite de couche, dans la prise en charge des symptômes liés à une tumeur ou à son traitement et dans la prémédication des patients avant une intervention chirurgicale. L’efficacité des techniques corps-esprit dans le traitement des patients ayant de l’asthme, de l’hypertension et les bourdonnements d’oreille (acouphènes) n’est pas aussi claire.

Les techniques corps-esprit sont peu risquées.

Méditation

Dans la méditation, les personnes contrôlent leur attention ou se concentrent systématiquement sur des aspects particuliers de leur expérience intérieure ou extérieure. En général, on reste au calme, assis ou au repos, souvent les yeux fermés. Elle s’associe parfois à la répétition d’un son ou d’une phrase (mantra) pour aider la personne à se concentrer. Les formes de méditation les plus étudiées sont la méditation transcendantale et la méditation de pleine conscience.

La méditation a montré avoir des effets favorables sur la fonction cardiaque et la fonction des vaisseaux sanguins (cardiovasculaire), l’immunité et l’activité cérébrale, telle qu’une augmentation de l’activité dans des parties du cerveau associées avec la clarté mentale. La méditation induit souvent une relaxation physique, une sérénité de l’esprit et des états émotionnels favorables tels que l’affection et l’égalité de l’humeur. La méditation encourage la capacité de la conscience métacognitive (la capacité de prendre du recul et observer les contenus de la conscience). La conscience métacognitive interrompt les réponses habituelles et réflexes pour mettre l’accent et améliorer la tolérance à la détresse émotionnelle et mieux gérer celle-ci.

La plupart des démarches de méditation ont été développées dans un contexte religieux ou spirituel ; elles conduisent, comme une fin ultime, à une sorte de développement spirituel, de transformation personnelle ou d’expérience transcendantale. En tant que procédure de soins, cependant, la méditation peut être efficace indépendamment du passé culturel ou religieux de la personne. La méditation a montré qu'elle offrait de nombreux bénéfices en termes de santé, comme le soulagement du stress, de l’anxiété, de la dépression, de l’insomnie, des douleurs et des symptômes d’affections chroniques telles que tumeur ou troubles cardiovasculaires. La méditation est également utilisée afin de favoriser le bien-être.

Techniques de relaxation

Les techniques de relaxation sont des démarches spécifiques pour soulager la tension et le stress. La technique peut viser à réduire l’activité des nerfs contrôlant la réponse au stress (système nerveux sympathique), à diminuer la pression artérielle, à atténuer la tension musculaire, à ralentir les processus métaboliques ou à modifier l’activité des ondes cérébrales. Les techniques de relaxation peuvent être utilisées avec d’autres techniques, telles que la méditation, l’imagination guidée ou l’hypnothérapie.

Imagination guidée

L’imagination guidée consiste à utiliser des représentations mentales afin de favoriser la relaxation et le bien-être, réduire la douleur ou aider à soulager un trouble particulier, comme une tumeur ou un traumatisme psychologique. Les images perçues peuvent concerner chacun des cinq sens et peuvent être créées directement par la personne ou guidées par un thérapeute, parfois lors de séances de groupe. Par exemple, une personne qui présente une tumeur peut imaginer une armée de leucocytes combattant les cellules tumorales.

L’imagination guidée n’a pas été étudiée scientifiquement de façon approfondie, mais un grand nombre de personnes affirment avoir connu un succès avec elle.

Hypnothérapie

Cette thérapie alternative est dérivée de pratiques occidentales. Dans l’hypnothérapie (hypnose), une personne est placée dans un état de relaxation avancée, relativement éloignée de son environnement. Une personne hypnotisée absorbe les images présentées par l’hypnothérapeute, et est capable de surmonter sa méfiance. La personne étant plus concentrée et plus ouverte aux suggestions, l’hypnose peut être utilisée pour aider celle-ci à changer son comportement et par conséquent, à améliorer sa santé. L’hypnose peut être utilisée pour traiter ou aider à traiter des symptômes purement psychologiques.

L’hypnose peut également être utilisée pour traiter de nombreuses maladies et symptômes dans lesquels les facteurs psychologiques peuvent influencer les symptômes physiques :

  • Phobies

  • Certains syndromes douloureux

  • Sevrage tabagique

  • Troubles de conversion (dans lesquels une maladie physique apparente est, en fait, causée principalement par un stress et un conflit psychologique).

  • Syndrome de l’intestin irritable

  • Céphalées

  • Asthme

  • Certains troubles cutanés (tels que verrues et psoriasis)

  • Hypertension artérielle

  • Les nausées et les vomissements causés par la chimiothérapie, en particulier les nausées que certains patients ressentent avant une chimiothérapie (nausée anticipatoire).

  • Anxiété et qualité de vie diminuée chez les patients ayant une tumeur

L’hypnose a été utilisée avec un certain succès pour faciliter l’arrêt du tabac et perdre du poids. Certains individus parviennent même à apprendre à s’auto-hypnotiser.

Le mécanisme de l’hypnose est peu compris d’un point de vue scientifique.

Biofeedback

Le biofeedback est une méthode pour mettre les processus biologiques inconscients sous contrôle conscient. Le biofeedback consiste à utiliser des appareils électroniques pour mesurer et rapporter à la conscience des informations, comme la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la tension musculaire et l’activité électrique cérébrale en surface. Avec l’aide d’un thérapeute ou avec une formation, le patient comprend ainsi pourquoi ces fonctions sont altérées et apprend à les réguler.

En général, le biofeedback est utilisé pour traiter la douleur (Traitements antalgiques non médicamenteux), y compris les céphalées et les douleurs abdominales chroniques, le stress, l’insomnie, l’incontinence fécale ou urinaire, les troubles de déficit de l’attention/hyperactivité, l’altération cognitive légère, les acouphènes et le syndrome de Raynaud.

Le biofeedback a montré être cliniquement efficace pour traiter certains problèmes (par exemple, céphalées, incontinence et troubles de déficit de l’attention/hyperactivité).