Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Échinacée

Par Ara DerMarderosian, PhD, University of the Sciences in Philadelphia

L’échinacée est une plante vivace contenant de l’échinacoside et d’autres substances actives. On utilise différentes parties de cette plante dans un but médicinal.

Propriétés médicinales

L’échinacée est utilisée pour prévenir ou traiter les infections virales respiratoires hautes, telles que le rhume. Elle est employée sous forme de crème ou de pommade pour traiter les affections cutanées et favoriser la cicatrisation des plaies.

Plusieurs études ont évalué les effets de l’échinacée, mais aucune n’a permis d’obtenir de résultats concluants. Un problème est qu’il existe un grand nombre de préparations différentes d’échinacée, et qu’il n’y a pas de dosage standard. Cependant, plusieurs des études les mieux conçues ne montrent aucun bénéfice de l’échinacée dans la prévention ou le traitement du rhume.

Effets secondaires possibles

Aucun effet secondaire significatif n’a été identifié. Chez l’enfant, le risque d’éruption cutanée peut être augmenté.

L’échinacée peut interagir avec les médicaments susceptibles d’entraîner une atteinte hépatique, augmentant ainsi le risque de lésion du foie. L’échinacée peut s’opposer aux effets des immunosuppresseurs, utilisés par exemple pour éviter le rejet des greffes d’organe. Les sujets atteints d’un diabète de type 1, de maladies auto-immunes (telles que la polyarthrite rhumatoïde et la sclérose en plaques) ou qui ont un système immunitaire défaillant (par exemple, fragilisé par le SIDA ou la tuberculose) doivent consulter leur médecin avant de prendre de l’échinacée.