Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Chrysanthème-matricaire (Grande camomille)

Par Ara DerMarderosian, PhD, University of the Sciences in Philadelphia

Le chrysanthème-matricaire est une plante broussailleuse vivace. Les feuilles sèches sont utilisées en gélules, comprimés et extraits liquides. On pense que le parténolide et les glycosides sont ses principes actifs.

Propriétés médicinales

Le chrysanthème-matricaire est utilisé pour prévenir les migraines. Ces propriétés sont suggérées par les données obtenues suite à trois études sur quatre bien conduites, réalisées sur de petits échantillons de population. Cependant, les résultats de la plus grande et la mieux conduite de ces études n’ont pas soutenu ces conclusions. Les différences dans les résultats obtenus reflètent les différentes présentations du chrysanthème-matricaire utilisées. Dans les études portant sur des sujets souffrant d’arthrite, le chrysanthème-matricaire n’a pas permis de soulager les symptômes. Il a également été utilisé pour traiter les fièvres, les douleurs dentaires, les piqûres d’insectes, l’infertilité, le psoriasis, les allergies, les bourdonnements d’oreilles (acouphènes), les vertiges, les nausées, les vomissements et les problèmes pendant l’accouchement.

Effets secondaires possibles

Des ulcérations buccales et une inflammation de la peau (dermatite) ont été constatées. Le goût peut être altéré et la fréquence cardiaque accélérée. Le chrysanthème-matricaire peut interférer avec les médicaments utilisés pour prévenir les caillots sanguins (anticoagulants), les médicaments utilisés pour traiter les migraines ainsi que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Il peut réduire la tendance à la coagulation normale des particules sanguines qui aident à stopper les saignements (plaquettes) et peut diminuer l’absorption du fer. Le chrysanthème-matricaire n’est pas conseillé aux enfants ni aux femmes enceintes ou qui allaitent. En outre, le chrysanthème-matricaire peut causer des éruptions cutanées allergiques.