Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Sources d’information pour la prise de décisions médicales

Par Thomas V. Jones, MD, MPH, Pfizer

La plupart des médecins se basent sur leur formation et leur propre expérience, c’est-à-dire sur ce qu’ils ont appris de leur formation, de leurs confrères ainsi que du diagnostic et du traitement de patients qui souffrent de maladies similaires. Les médecins lisent également des livres et des journaux médicaux, consultent leurs confrères et se réfèrent à d’autres sources, telles que des sites Internet médicaux de référence, afin d’obtenir de plus amples informations sur des sujets spécifiques et de s’informer des nouvelles données issues de la recherche biomédicale. Ils peuvent aussi consulter les recommandations (guides de pratique médicale) publiées par des groupes de spécialistes.

Les patients qui ont besoin d’informations médicales s’appuient sur leur médecin traitant pour les obtenir. Cependant, un nombre important de personnes se tourne également vers les informations de plus en plus importantes publiées par la presse ou par Internet (voir également Enquête sur une maladie).

Études de recherche

Lorsque les résultats de recherches récentes sont publiés, le médecin les étudie et évalue si leurs conclusions peuvent être transposables à ses décisions. Il existe différents types d’études qui fournissent différents types d’informations.

  • Une étude transversale compare des groupes de personnes sur une même période. Ce type d’étude, qui compare les résultats d’examens pratiqués sur des personnes qui ont, ou non, une pathologie donnée, est souvent utilisé pour évaluer l’intérêt de ces examens dans le diagnostic de la maladie.

  • Une étude de cas/contrôle compare les antécédents médicaux de personnes qui ont, ou non, la maladie qui fait l’objet de l’étude, mais qui, par ailleurs, présentent des caractéristiques similaires. Ce type d’étude est souvent utilisé pour identifier la ou les causes d’une maladie peu courante.

  • Dans une étude de cohorte, les personnes sont suivies sur une même période de temps, qui varie de plusieurs heures à des décennies, selon le but ou l’objet de l’étude. Une étude de cohorte permet d'observer les personnes ayant un élément en commun (en général, une maladie) au cours du temps. Ce type d’étude peut être utilisé pour déterminer l’effet d’une maladie sur les patients au cours du temps (pronostic de la maladie).

Un essai clinique est considéré comme le type d’étude le plus rigoureux. Dans un essai clinique contrôlé, les patients inclus à l’étude sont répartis par randomisation (de façon aléatoire) en deux groupes ou plus. Un groupe de personnes reçoit un traitement, ou subit un test particulier, tandis que les autres groupes (les « groupes contrôles ») reçoivent différents traitements ou subissent différents tests, ou ne reçoivent aucun traitement ou ne subissent aucun test. L’affectation aléatoire assure que les différents groupes sont aussi similaires que possible. De cette façon, toute différence dans les résultats est susceptible d’être due au traitement ou au test qui fait l’objet de l’étude plutôt qu’à la différence sous-jacente et potentiellement inconnue entre les groupes (voir Préambule à la science de la médecine et des essais cliniques).

Le saviez-vous ?

  • Un grand nombre des ressources utilisées par les médecins sont disponibles pour les consommateurs.

  • Un essai clinique dans lequel les patients sont randomisés à des groupes pour une évaluation est considéré comme le type le plus précis d’étude de recherche.

Les études sont parfois réalisées pour comparer les coûts relatifs de différentes approches diagnostiques et thérapeutiques. Ces études sont appelées des études coût-efficacité ou coût-bénéfice. Elles peuvent aider les médecins à évaluer les effets des décisions d’un point de vue social, mais elles sont moins utiles pour leurs décisions concernant un patient donné.

Du fait des différences observées dans la façon dont les études sont conçues et menées, même les études qui ont pour but l’évaluation d’un même problème peuvent déboucher sur des résultats discordants. Une méthode permettant de s’affranchir de ces discordances consiste à résumer les résultats de toutes les études portant sur un même thème et de les évaluer et comparer rigoureusement. Ce type d’étude est appelé revue systématique. Une autre méthode, appelée méta-analyse, tente de résoudre les résultats d’études discordants. Une méta-analyse associe les résultats mathématiques de plusieurs études.

Ressources dans cet article