Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Adaptation de la prothèse

Par Erik Schaffer, CP, A Step Ahead Prosthetics, Hicksville, NY

Le prothésiste conçoit et personnalise l’interface (emboîture et cadre), puis la construit manuellement. L’adaptation de l’interface, en particulier l’emboîture, est fondamentale pour la réussite, beaucoup plus que le type de prothèse, y compris les composants. Si l’interface est bien adaptée et confortable, la personne peut bien fonctionner même si les composants ne sont pas optimaux. Si l’interface est mal adaptée ou inconfortable, la réussite est peu probable, indépendamment de la motivation de la personne ou de la sophistication des composants.

L’emboîture doit être conçue pour répartir la pression et le poids sur des zones spécifiques. Cette conception augmente le confort, apporte un contrôle optimal de la prothèse et aide à prévenir les dommages au moignon (peau, os et nerfs). La prothèse doit être bien ajustée, produisant la quantité de succion appropriée pour aider à la maintenir fermement dans l’emboîture. Le mouvement du moignon contre l’emboîture pourrait entraîner des frictions et endommager la peau.

Traditionnellement, les prothèses étaient ajustées en réalisant un moule en plastique du moignon. À présent, le balayage laser, à l’aide d’outils de conception et de fabrication assistée par ordinateur, peut être utilisé. Cette méthode est plus confortable et plus pratique. Cependant, il n’est pas prouvé qu’une méthode apporte une meilleure prothèse qu’une autre. La méthode utilisée dépend des préférences et de la formation du prothésiste.

Une fois que l’emboîture est adaptée, le prothésiste attache les composants appropriés au niveau de l’interface, à chacun, ou aux deux, et les aligne afin que la personne puisse les utiliser en toute sécurité et efficacement.