Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Sortir de l’hôpital

Par Oren Traub, MD, PhD

Lorsque les personnes ont suffisamment récupéré ou peuvent être traitées de façon appropriée à un autre endroit, elles sont autorisées à sortir de l’hôpital.

Pour déterminer quand les personnes doivent sortir de l’hôpital, les médecins comparent le risque de développer un problème dû à l’hospitalisation (comme de contracter une infection) et les bénéfices de recevoir des traitements à l’hôpital.

Si les personnes peuvent recevoir des traitements appropriés en dehors de l’hôpital, il vaut généralement mieux qu’elles soient chez elles, même si la maladie qui les a amenées à l’hôpital n’est pas complètement résolue.

Les personnes peuvent être traitées en dehors de l’hôpital si

  • Elles sont capables de prendre de la nourriture, de l’eau et des médicaments par voie orale.

  • Elles peuvent obtenir les médicaments prescrits.

  • Leur douleur est réduite à un degré tolérable (mais pas nécessairement complètement soulagée) par les médicaments.

  • Elles peuvent se déplacer dans leur lieu de résidence et prendre soin d’elles-mêmes ou avoir l’aide nécessaire à cet effet.

  • Leur état ne nécessite plus une surveillance quotidienne avancée avec l’équipement de l’hôpital.

  • Des consultations de suivi avec leurs médecins ont été organisées.

Avant la sortie de l’hôpital, des membres du personnel peuvent évaluer la capacité des personnes à se déplacer en sécurité et leur poser des questions pour déterminer si elles sont susceptibles d’avoir besoin d’aide supplémentaire une fois sorties. Un planificateur clinique ou un assistant social de l’hôpital peuvent anticiper les problèmes éventuels, puis faire des suggestions concernant des services nécessaires de soins de santé à domicile et prendre des dispositions à cet effet, notamment une infirmière à domicile, un kinésithérapeute à domicile ainsi que de l’équipement, tel qu’un fauteuil roulant ou un banc de douche. Cependant, les personnes et les membres de leur famille doivent être impliqués dans ces plans afin de s’assurer qu’ils sont appropriés.

Si des soins supplémentaires sont nécessaires temporairement ou de façon permanente après un séjour à l’hôpital, on envoie souvent les personnes dans un autre établissement. Elles peuvent aller dans un centre de rééducation ou une maison de santé (centre de soins spécialisés).

Avant de quitter l’hôpital, les personnes ou les membres de leur famille doivent s’assurer qu’ils reçoivent des instructions détaillées pour les soins de suivi et qu’ils les comprennent. Ils doivent obtenir un calendrier écrit pour l’utilisation des médicaments et les rendez-vous de suivi. Si les personnes sont envoyées dans un autre établissement, un résumé écrit de leur évaluation à l’hôpital et du plan de traitement (appelé dossier de soins de transition) doit leur être remis et une copie doit être télécopiée à l’établissement.

Que les personnes sortent de l’hôpital pour aller dans un autre établissement ou pour rentrer chez elles, elles doivent recevoir des documents écrits incluant :

  • La raison de l’hospitalisation

  • Les procédures ou les examens principaux réalisés

  • Le diagnostic principal à la sortie de l’hôpital

  • Toute restriction ou modification recommandée du régime alimentaire

  • Toute restriction d’activité (telle que marcher, faire de l’exercice ou conduire) ou de mouvement

  • Les dispositifs d’assistance nécessaires, tels qu’un fauteuil roulant, un déambulateur, des béquilles, un appareil CPAP (pression aérienne positive continue) ou de l’oxygène

  • Des instructions concernant les soins pour toute incision chirurgicale ou blessure

  • S’il y a lieu, des instructions sur la manière et le moment de mesurer leur température, leur tension artérielle, leur taux de glycémie ou leur poids à domicile

  • Une liste de tous les symptômes qui nécessitent qu’elles contactent leur médecin ou qu’elles retournent au service des urgences

  • Les dates et heures des rendez-vous de suivi avec leurs médecins

  • Une liste des médicaments actuels, y compris les doses auxquels il faut les prendre, la fréquence quotidienne des doses et la durée pendant laquelle les médicaments doivent être pris

Parfois, l’état de santé des personnes s’aggrave après leur sortie de l’hôpital et elles doivent retourner à l’hôpital pour recevoir des soins supplémentaires.

Obtenir des médicaments

La plupart des personnes reçoivent des ordonnances pour de nouveaux médicaments à leur sortie de l’hôpital. Parfois, les personnes ont des difficultés à se procurer ces médicaments. Par exemple, il se peut que leur pharmacie préférée n’ait pas le médicament en stock, ou que leur assurance ne couvre pas son prix et qu’elles ne puissent pas se permettre de l’acheter.

Parfois, les personnes obtiennent leurs médicaments par le biais d’une pharmacie par correspondance et quelques jours ou une semaine peuvent s’écouler jusqu’à ce que le médicament leur parvienne. Ce délai peut être dangereux parce qu’il faut commencer à prendre certains médicaments (comme les antibiotiques ou les anticoagulants, qui préviennent la coagulation du sang) tout de suite après la sortie et que les personnes ne doivent pas manquer une dose afin de prévenir des complications graves. Afin d’éviter tout délai, les personnes doivent demander à leur médecin de soumettre l’ordonnance par voie électronique ou télécopie à une pharmacie locale, et elles doivent appeler la pharmacie avant de quitter l’hôpital pour vérifier que le médicament peut être obtenu immédiatement. Un assistant social peut aider dans ce processus et aider les personnes à trouver des solutions si le coût des médicaments pose problème.