Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Kétamine

Par Patrick G. O’Connor, MD, MPH, Yale University School of Medicine

La kétamine est un médicament utilisé pour l’anesthésie. Les personnes qui l’utilisent de façon illicite peuvent la sniffer, mais elle peut également être injectée par voie intraveineuse, dans un muscle ou sous la peau.

Symptômes

La kétamine diminue la perception de la douleur et induit des vertiges et une euphorie, qui sont souvent suivis par des poussées d’anxiété. Avec des doses importantes (overdose), les consommateurs ont une perception déformée de leur corps et une désorientation dans le temps et dans l’espace. Ils se sentent éparpillés ou comme s’ils n’étaient pas réels (appelé dépersonnalisation) et se sentent détachés de leur environnement (appelé dissociation).

À des doses plus importantes, des hallucinations et un délire paranoïaque peuvent se produire, et la sensation de détachement du monde environnant s’intensifie. Les consommateurs de kétamine définissent souvent de telles sensations comme un trou noir dû à la kétamine (en anglais, « k-hole »). Ils peuvent devenir agressifs. Ils peuvent avoir une perte de coordination, des tremblements et des tressaillements musculaires.

Des doses très élevées peuvent entraîner une augmentation de la température corporelle potentiellement mortelle (hyperthermie), une fréquence cardiaque rapide, une hypertension artérielle, des convulsions et le décès. La kétamine peut aussi provoquer une amnésie durant plusieurs heures.

Diagnostic et traitement

Aucun test ne peut rapidement confirmer la présence de kétamine dans l’organisme.

En général, une attitude rassurante et une ambiance calme et non menaçante favorisent la récupération. Des benzodiazépines (sédatifs) peuvent être utilisés pour contrôler les convulsions. Les effets de la kétamine régressent en général en 30 minutes environ.