Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Décoloration de la langue

Par David F. Murchison, DDS, MMS, Texas A & M Health Science Center, Baylor College of Dentistry;University of Texas at Dallas

La couleur des papilles peut être modifiée si la personne fume ou chique du tabac, si elle consomme certains aliments ou vitamines, ou si la langue est colonisée par des bactéries qui la colorent.

Le dessus de la langue peut avoir un aspect noir en raison de la prise de médicaments à base de bismuth pour les maux d’estomac. Cette dyschromie peut être éliminée en brossant la langue ou en la raclant avec un racle-langue.

Une langue pâle et lisse peut résulter d’une anémie ferriprive ou d’une anémie pernicieuse causée par une carence en vitamine B12.

Une langue rouge fraise peut constituer le premier signe d’une scarlatine ou, chez le jeune enfant, de la maladie de Kawasaki.

Une langue lisse et rouge dans une bouche douloureuse peut évoquer une inflammation généralisée de la langue (glossite) ou résulter de la pellagre, un type de malnutrition consécutive à une carence en niacine (vitamine B3) au niveau du régime alimentaire.

Des plaques blanchâtres sur la langue, similaires à celles parfois observées à l’intérieur des joues, peuvent accompagner un(e) :

  • Fièvre

  • Déshydratation

  • Stade secondaire de syphilis

  • Muguet (infection fongique)

  • Lichen plan (maladie cutanée prurigineuse pouvant également toucher la bouche)

  • Leucoplasie (tache blanche et plate qui se développe en cas d’irritation prolongée)

  • Respiration par la bouche

Dans la langue géographique, certaines zones de la langue sont blanches ou jaunes et rugueuses, tandis que d’autres sont rouges et lisses. Les aires de dyschromie se déplacent au fil des semaines et des années. Cette affection est en général indolore et ne nécessite pas de traitement. Si les personnes développent des symptômes, l’application des corticostéroïdes à faibles doses peut parfois aider.

Ressources dans cet article