Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Syndrome de la bouche brûlante

(Dysesthésie orale)

Par David F. Murchison, DDS, MMS, Texas A & M Health Science Center, Baylor College of Dentistry;University of Texas at Dallas

Le syndrome de la bouche brûlante fait référence à des douleurs buccales, impliquant souvent la langue, qui peuvent être des sensations de brûlure ou de picotement chez des personnes qui n’ont visiblement aucune ulcération ou anomalie dans la bouche.

  • La bouche brûlante, syndrome mal identifié, englobe probablement plusieurs affections différentes ayant des causes multiples mais une symptomatique commune.

  • La sensation de brûlure peut affecter la bouche tout entière ou simplement la langue, et peut être continue ou intermittente.

  • Les médecins diagnostiquent le syndrome de la bouche brûlante en se basant sur les symptômes de la personne.

  • Préserver l’humidité de la bouche contribue souvent à soulager la sensation de brûlure.

Le syndrome de la bouche brûlante se caractérise par une gêne temporaire qu’un grand nombre de personnes perçoivent après l’ingestion d’aliments acides ou irritants. Le syndrome de la bouche brûlante est observé le plus souvent chez les femmes ménopausées. La partie la plus fréquemment touchée est la langue (la douleur de la langue est dénommée glossodynie).

Causes

Le syndrome de la bouche brûlante est mal compris. Il correspond probablement à différentes affections ayant plusieurs causes (p. ex. carence en vitamines ou en fer) et qui s’expriment par une symptomatologie commune. Certains experts pensent que le syndrome de la bouche brûlante résulterait de lésions touchant les nerfs qui contrôlent la douleur et le goût.

Symptômes

Une sensation de brûlure douloureuse peut toucher toute la bouche (en particulier la langue, les lèvres et la voûte de la bouche [le palais]) ou seulement la langue. Elle peut être continue ou intermittente et augmenter progressivement au cours de la journée. Les symptômes habituellement associés à cette sensation de brûlure incluent :

  • Sécheresse de la bouche

  • Soif

  • Altération du goût

D’autres troubles possibles comprennent des changements des habitudes alimentaires, irritabilité, dépression et évitement des relations sociales.

Diagnostic

  • Examen du médecin

Le médecin ou le dentiste passe en revue les antécédents médicaux de la personne, ses habitudes alimentaires, et procède à un examen de la bouche. Il peut effectuer des analyses de sang pour déterminer la présence éventuelle de certaines maladies. Il peut réaliser un test visant à contrôler la sécrétion de salive.

Traitement

  • Mesures pour préserver l’humidité de la bouche

  • Parfois, antidépresseurs

Cette situation est facile à diagnostiquer par les médecins, mais difficile à traiter. Les substituts de salive, la prise fréquente d’eau ou l’utilisation de chewing-gum peuvent aider à stimuler la production de salive et à maintenir la bouche humide. Les antidépresseurs comme la nortriptyline ou les anxiolytiques comme le clonazépam sont parfois bénéfiques, bien qu’ils puissent parfois aggraver les symptômes en provoquant une sécheresse de la bouche. Les troubles disparaissent parfois sans traitement, mais peuvent réapparaître par la suite.