Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Pulpite

Par James T. Ubertalli, DMD, Tufts University School of Dental Medicine;Hingham, MA

La pulpite est une inflammation douloureuse de la pulpe dentaire, la partie la plus interne de la dent qui contient les fibres nerveuses et les vaisseaux sanguins.

La principale cause de la pulpite est la carie, et la deuxième cause la plus fréquente comprend les traumatismes. Une inflammation modérée, si elle est traitée, peut ne pas léser la dent de manière définitive. Une inflammation plus sévère peut entraîner la nécrose de la pulpe.

La pulpite peut induire une infection, dans laquelle une poche de pus (un abcès) se développe à la racine de la dent. Une infection d’une dent non traitée peut se répandre à la mâchoire ou dans d’autres parties de l’organisme (comme dans le cerveau ou les sinus).

Symptômes et diagnostic

La pulpite peut être à l’origine d’une forte rage de dents. En cas d’abcès, la dent devient extrêmement sensible à la pression et à la percussion à l’aide d’un instrument dentaire.

Pour savoir si la pulpe est suffisamment saine pour pouvoir être sauvée, le dentiste peut avoir recours à certains tests. Il peut, par exemple, appliquer un stimulus chaud, sucré ou froid. Si la douleur disparaît 1 à 2 secondes après l’arrêt du stimulus, il est possible que la pulpe soit suffisamment saine pour être sauvée (ce qu’on appelle une pulpite réversible). Si la douleur persiste après l’arrêt du stimulus ou si elle apparaît spontanément, il est possible que la pulpe soit trop atteinte pour être sauvée (ce qu’on appelle une pulpite irréversible).

Le dentiste peut également utiliser un testeur électrique qui lui indique si la pulpe est vivante mais pas si elle est saine. Si la personne perçoit la légère décharge électrique délivrée sur la dent, cette perception est le signe de la vitalité pulpaire. Une douleur à la percussion d’une dent traduit souvent une atteinte des tissus adjacents. Les médecins procèdent parfois à des radiographies pour déterminer jusqu’où l’inflammation s’est étendue et pour permettre d’écarter d’autres affections.

Traitement

L’inflammation disparaît avec le traitement de sa cause.

Dans les cas de pulpite réversible, la douleur et l’inflammation disparaissent une fois que le dentiste soigne les caries, puis reconstruit la dent. Si la pulpite est diagnostiquée assez tôt, le dentiste place parfois une obturation provisoire contenant un sédatif qui peut éliminer la douleur. Cette obturation peut être maintenue en place pendant 6 à 8 semaines et être ensuite remplacée par une obturation définitive. Le plus souvent, le dentiste met en place l’obturation définitive immédiatement.

Dans les cas de pulpite irréversible, la lésion pulpaire est étendue et ne peut pas être restaurée. Le seul moyen pour le dentiste d’arrêter la douleur est d’extraire la pulpe par un traitement du canal radiculaire ( Traitement du canal radiculaire pour les dents très dégradées) ou d’extraire la dent (extraction). Si la personne présente d’autres signes d’infection (comme par exemple de la fièvre), le dentiste peut prescrire des antibiotiques par voie orale. Le traitement du canal radiculaire peut être parfois répété si les symptômes ne disparaissent pas ou s’ils s’aggravent.