Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Récession gingivale

Par James T. Ubertalli, DMD, Private Practice, Hingham, MA

La récession gingivale est la perte du tissu gingival au niveau du collet de la dent avec exposition des racines des dents.

La récession gingivale est souvent due à une utilisation trop agressive de la brosse à dents, mais elle peut aussi être due à des traumatismes ou au processus de vieillissement d’un tissu gingival fin et délicat. De petites récessions gingivales sont fréquentes chez la plupart des personnes.

La récession gingivale peut rendre les dents très sensibles au froid, aux aliments sucrés ou au toucher. Elle peut s’accompagner d’une perte osseuse et peut rendre les dents plus sensibles aux caries des racines.

Traitement

  • Désensibilisation Dentifrices

  • Technique de brossage spéciale

  • Parfois, greffe

Un traitement de la récession gingivale est nécessaire lorsque les gencives ou les dents sont sensibles ou lorsque la plaque dentaire (une pellicule principalement composée de bactéries) s’accumule et devient difficile à éliminer.

Chez les personnes présentant une récession mineure, le dentiste peut appliquer une substance qui rend la gencive moins sensible. Il conseillera à la personne de se servir d’un dentifrice doux désensibilisant ou de tout autre dentifrice ne contenant pas les abrasifs agressifs présents dans les dentifrices courants anti-tartre et blanchissants. Il recommandera également à la personne d’employer une brosse à dents à poils souples et une technique de brossage particulière permettant le nettoyage des dents au niveau du bord gingival. La technique implique d’imprimer aux poils de la brosse un mouvement de va-et-vient à un angle de 45 degrés par rapport aux dents. Ces mesures empêchent que la récession ne s’aggrave mais ne la guérissent pas.

Chez les personnes présentant une récession plus importante, le traitement consiste en une greffe de gencive, avec du tissu mou prélevé sur le palais ou du tissu cutané de donneur disponible sur le marché, que l’on pose sur la région atteinte.

Informations supplémentaires

Ressources dans cet article