Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Sécheresse buccale

(Xérostomie)

Par David F. Murchison, DDS, MMS, Texas A & M Health Science Center, Baylor College of Dentistry;University of Texas at Dallas

La sécheresse buccale (xérostomie) est provoquée par une réduction ou une absence de sécrétion salivaire. Cette affection peut provoquer une certaine gêne, avoir une incidence sur l'élocution et sur la déglutition, rendre difficile le port de prothèses dentaires, induire une mauvaise haleine (halitose, Mauvaise haleine) et aggraver l'hygiène bucco-dentaire en provoquant une diminution de l'acidité de la cavité buccale et une augmentation du développement bactérien. Une sécheresse buccale évoluant depuis longtemps entraîne de sévères caries dentaires et une candidose ( Candidose) buccale. Les personnes âgées se plaignent fréquemment de sécheresse buccale.

Causes

Celle-ci survient lors d'un dysfonctionnement des glandes salivaires (les glandes de la bouche qui produisent la salive), ce qui entraîne une diminution de la production de salive. Il y a de nombreuses raisons à cela ( Certaines causes de la sécheresse de la bouche).

Les causes les plus fréquentes de la sécheresse buccale sont les suivantes

  • Médicaments

  • Irradiations au niveau de la tête et du cou (pour le traitement du cancer)

Les médicaments constituent dans l'ensemble la cause la plus fréquente. Environ 400 médicaments sur ordonnance et de nombreux autres sans ordonnance (en vente libre) sont responsables d'une diminution de la production de salive. Les classes les plus fréquentes de ces médicaments comprennent :

  • Les médicaments ayant des effets anticholinergiques (les médicaments qui bloquent l'action de l'acétylcholine)

  • Les antiparkinsoniens (les médicaments employés pour le traitement de la maladie de Parkinson)

  • Les médicaments de chimiothérapie anticancéreux

De nombreux médicaments couramment utilisés ont des effets anticholinergiques ( Anticholinergique : définition). La sécheresse de la bouche constitue un effet secondaire anticholinergique parmi bien d'autres.

Les médicaments de chimiothérapie provoquent une grave sécheresse et de sévères ulcérations buccales (stomatite, Lésions et inflammations buccales) en cours de traitement. Ces problèmes disparaissent généralement lorsque les médicaments sont arrêtés.

D'autres médicaments courants qui provoquent une sécheresse de la bouche comprennent certains antihypertenseurs (des médicaments employés pour faire baisser l'hypertension artérielle), anxiolytiques (des médicaments employés pour traiter les troubles de l'anxiété) et antidépresseurs (des médicaments employés pour traiter la dépression).

L'emploi illicite de la méthamphétamine a entraîné une affection dénommée « bouche meth », qui est une grave carie dentaire provoquée par la sécheresse de la bouche induite par la méthamphétamine. L'atteinte est aggravée par le serrage et le grincement des dents provoqué par la drogue et par la chaleur de la vapeur inhalée. Cette association provoque une très rapide destruction des dents et des problèmes dentaires à vie chez les jeunes.

La consommation de tabac réduit généralement la production de salive.

La radiothérapie employée pour le traitement du cancer de la tête et du cou peut sévèrement léser les glandes salivaires, provoquant souvent une sécheresse permanente. Même à de faibles doses, l'irradiation peut provoquer une sécheresse temporaire.

Les affections généralisées (systémiques) sont des causes moins fréquentes de sécheresse de la bouche, bien que celle-ci soit très fréquente chez les personnes atteintes du rare syndrome de Sjögren ( Syndrome de Sjögren). Certaines personnes diabétiques ou infectées par le VIH ont des problèmes de sécheresse de la bouche.

Évaluation

Toutes les personnes présentant une sécheresse de la bouche n'ont pas besoin de consulter un médecin immédiatement. Les informations suivantes peuvent aider les personnes à décider si l'évaluation d'un médecin est nécessaire et les aider à savoir à quoi s'attendre lors de l'évaluation.

Signes avant-coureurs

Chez les personnes présentant une sécheresse de la bouche, certains symptômes et caractéristiques sont inquiétants. Ceux-ci incluent

  • Caries dentaires étendues

  • Yeux secs, peau sèche, éruption cutanée ou douleurs articulaires

  • Facteurs de risque pour l’infection par le VIH

Quand consulter un médecin

Les personnes qui présentent des signes d’avertissement doivent consulter un médecin immédiatement. Il convient que les personnes présentant des caries dentaires étendues effectuent un examen dentaire. Les personnes présentant une sécheresse de la bouche sans signes de mise en garde mais qui se sentent bien par ailleurs pourront consulter leur médecin dans un délai d'environ une semaine.

Que fait le médecin

Le médecin pose d'abord des questions au sujet des symptômes et des antécédents médicaux de la personne. Les symptômes des yeux secs ou irrités, de peau sèche, d'éruption cutanée, et/ou de douleurs articulaires évoquent une possibilité de syndrome de Sjögren. Le médecin pose également des questions au sujet des antécédents de radiothérapie passée ou actuelle, de traumatisme de la tête et du cou et de diagnostic de facteurs de risque d'infection par le VIH. Il a besoin de savoir quels sont tous les médicaments que prend la personne pour déceler si l'un d'entre eux provoque cette sécheresse de la bouche.

Le médecin réalise ensuite un examen clinique. L'examen clinique porte sur la bouche, pour détecter le degré de sécheresse. Si le degré de sécheresse n'est pas clair, le médecin peut maintenir un abaisse-langue contre l'intérieur de la joue pendant 10 secondes. Si l'abaisse-langue tombe immédiatement dès qu'il est relâché, le flux salivaire est considéré comme normal. Si le retrait de l'abaisse-langue est difficile, le flux salivaire n'est pas normal. Chez les femmes, le signe du rouge à lèvres, lorsque celui-ci adhère aux dents antérieures, peut être un indice utile de la sécheresse de la bouche. Le médecin examine également la bouche à la recherche de lésions causées par le champignon Candida albicans et vérifie l'état des dents (par exemple, si elles présentent des caries).

Ce qu'il trouve au cours de l'examen des antécédents médicaux et de l'examen physique évoque souvent une cause de la sécheresse de la bouche ( Certaines causes de la sécheresse de la bouche) et les examens pouvant s'avérer nécessaires. Si la sécheresse de la bouche apparaît peu après le début de la prise d'un nouveau médicament, le médecin essaie souvent d'arrêter le médicament pour voir si les symptômes disparaissent.

Certaines causes de la sécheresse de la bouche

Cause

Exemples

Médicaments

Médicaments ayant des effets anticholinergiques

Antidépresseurs

Antiémétiques

Antihistaminiques

Antipsychotiques

Anxiolytiques

Drogues récréationelles/illicites

Marijuana (cannabis)

Méthamphétamines

Tabac

Autres

Antihypertenseurs

Médicaments contre la maladie de Parkinson

Bronchodilatateurs

Médicaments de chimiothérapie

Décongestionnants

Les diurétiques

Mépéridine, méthadone et autres opiacés

Affections systémiques

Amylose

Infection par le VIH

Lèpre

Sarcoïdose

Syndrome de Sjögren

Tuberculose

Autres

Respiration excessive par la bouche

Traumatisme de la tête et du cou (provoquant une lésion nerveuse)

Radiothérapie au niveau de la tête et du cou

Infections virales

Tests

Les médecins testent parfois le fonctionnement des glandes salivaires en mesurant le flux salivaire (sialométrie). La personne mâchera de la paraffine ou s'appliquera de l'acide citrique sur la langue pour stimuler le flux salivaire, puis le médecin collectera la salive. La mesure du flux salivaire permettra au médecin de déterminer si la sécheresse de la bouche évolue favorablement ou si elle s'aggrave.

Si le médecin ne peut pas déterminer la cause de la sécheresse de la bouche, la personne devra normalement subir une biopsie (le prélèvement d'un échantillon de tissu pour un examen au microscope) d'une glande salivaire mineure sur la lèvre inférieure pour rechercher un syndrome de Sjögren, une sarcoïdose, une amyloïdose, une tuberculose ou un cancer. Il peut également envisager un test VIH.

Traitement

  • Traitement de la cause

  • Changement ou arrêt des médicaments dans la mesure du possible

  • Substituts de salive

  • Une hygiène bucco-dentaire et des soins dentaires réguliers

Lorsque cela s'avère possible, la cause de la sécheresse de la bouche est traitée. Chez les personnes présentant une sécheresse de la bouche d'origine médicamenteuse et dont le médicament actuel ne peut pas être stoppé ou remplacé par un autre médicament, les médicaments doivent être pris le matin plutôt que le soir, car la sécheresse de la bouche pendant la nuit est plus susceptible de provoquer des caries. Pour tous les médicaments, des présentations faciles à prendre, comme des liquides, devront être envisagées. Les médicaments à placer sous la langue doivent être écartés. La personne devra boire de l'eau avant d'avaler les cachets et les comprimés ou avant de placer la nitroglycérine sous la langue. Elle devra également éviter de prendre des décongestionnants et des antihistaminiques.

Soulagement des symptômes

Le traitement permettant de soulager les symptômes de la sécheresse de la bouche comprend des mesures qui

  • Augmentent la salive existante

  • Remplacent la salive par un autre liquide

  • Traitent les caries

Les médicaments qui augmentent la production de salive comprennent la céviméline et la pilocarpine. Le principal effet secondaire de la céviméline consiste en des nausées. Les principaux effets secondaires de la pilocarpine consistent en sueurs, bouffées vasomotrices et excrétion de grands volumes d'urine diluée (polyurie).

Le fait de fréquemment siroter des liquides sans sucre et de mâcher des chewing-gums contenant du xylitol favorise la stimulation du flux salivaire. L'emploi d'un substitut en vente libre de la salive contenant de la carboxyméthylcellulose, de l'hydroxyéthylcellulose ou de la glycérine peut être également bénéfique.

De la vaseline peut être appliquée sur les dents et sous les prothèses dentaires pour soulager la sécheresse, la fissuration, la douleur et le traumatisme de la muqueuse buccale. Un humidificateur à air froid peut s'avérer bénéfique chez les personnes qui respirent par la bouche, dont les pires symptômes surviennent la nuit.

Une hygiène bucco-dentaire minutieuse est essentielle. La personne devra se brosser les dents et faire usage du fil dentaire régulièrement (y compris juste avant le coucher) et se faire des bains de bouche fluorés et employer des gels au fluor tous les jours. Les tout nouveaux dentifrices avec du calcium et du phosphore ajoutés peuvent favoriser la prévention des caries. Il convient de consulter son dentiste plus souvent pour des soins dentaires préventifs et pour se faire retirer la plaque. La manière la plus efficace de prévenir les caries est de porter des protège-dents sur mesure pour une application de fluor à la maison. En outre, le dentiste peut appliquer un vernis au fluorure de sodium 2 à 4 fois par an.

Il convient d'éviter les aliments et les boissons sucré(e)s ou acides et les aliments irritants secs, épicés ou excessivement chauds ou froids. Il serait bon d'éviter particulièrement le sucre à l'approche du coucher.

Aspects essentiels concernant les personnes âgées

La sécheresse de la bouche est plus fréquente chez les personnes âgées, mais cela est probablement dû aux nombreux médicaments que prennent généralement les personnes âgées plutôt qu'au vieillissement lui-même.

Points-clés

  • Les médicaments constituent la cause la plus fréquente, mais les maladies systémiques (le plus fréquemment le syndrome de Sjögren ou l'infection par le VIH) et la radiothérapie peuvent être également responsables d'une sécheresse de la bouche.

  • Il est possible d'accroître le flux de salive en mâchant du chewing-gum contenant du xylitol ou en suçant des bonbons sans sucre, en prenant certains médicaments et en faisant usage d'un produit de remplacement artificiel de la salive.

  • Comme les personnes souffrant d'une sécheresse de la bouche présentent de grands risques de caries, une hygiène bucco-dentaire minutieuse, des mesures préventives additionnelles à la maison et l'application de fluorures par le dentiste sont essentielles.

Ressources dans cet article