Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Luxation mandibulaire

Par David F. Murchison, DDS, MMS, Texas A & M Health Science Center, Baylor College of Dentistry;University of Texas at Dallas

La luxation de la mâchoire (luxation mandibulaire) est en général très douloureuse. Elle entraîne une impossibilité de fermer la bouche et parfois une déviation latérale de la mâchoire. Habituellement, ces luxations se produisent pour les raisons suivantes :

  • Une ouverture excessive de la bouche (comme au cours d’un bâillement, lorsqu’on mord dans un sandwich épais, lors de vomissements ou au cours d’une intervention dentaire)

  • Une blessure

Une luxation est plus susceptible de se produire chez les personnes ayant présenté des luxations antérieurement ou qui ont une mâchoire instable (hypermobilité), souvent secondaire à un dysfonctionnement temporo-mandibulaire ( Troubles et dysfonctions temporo-mandibulaires).

Grâce à une manipulation, le médecin ou le dentiste peut remettre en place la mandibule manuellement (réduction manuelle).

Repositionnement d’une luxation mandibulaire

Le médecin ou le dentiste place ses pouces, entourés par des compresses, dans la bouche, en arrière des dernières dents inférieures. Il place ses autres doigts autour du bas de la mâchoire inférieure. Il exerce alors une pression vers le bas, sur les dernières dents et pousse le menton vers le haut jusqu’à ce que les articulations mandibulaires reviennent à leur position normale.

Une fois que la mandibule est revenue à sa place, le médecin installe parfois un bandage de Barton ( Bandage de Barton) pour prévenir une autre luxation en attendant que l’inflammation de l’articulation de la mâchoire se résolve. La personne doit éviter d’ouvrir grand la bouche pendant au moins 6 semaines. Lorsqu’elle prévoit un bâillement, elle doit placer le poing sous le menton pour empêcher d’ouvrir grand la bouche. Elle doit couper sa nourriture en petits morceaux. Chez les personnes ayant eu plus d’une luxation, une intervention chirurgicale peut être nécessaire afin de réduire le risque de récidive. Les ligaments reliant la mâchoire au crâne (au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire, Troubles et dysfonctions temporo-mandibulaires) peuvent être, par exemple, raccourcis afin de renforcer cette articulation.

Bandage de Barton

Le bandage de Barton permet de stabiliser temporairement la mâchoire après une fracture ou une luxation.

Ressources dans cet article