Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Électrocardiographie ambulatoire continue

Par Michael J. Shea, MD, Professor of Internal Medicine, Michigan Medicine at the University of Michigan

(Voir aussi Électrocardiographie.)

Des troubles du rythme cardiaque et un flux sanguin inadéquat vers le muscle cardiaque peuvent se produire seulement brièvement ou irrégulièrement. Afin de détecter ces problèmes, les médecins peuvent utiliser une électrocardiographie (ECG) continue ambulatoire dans laquelle l’ECG est enregistré en continu pendant 24 heures quand la personne exerce ses activités quotidiennes habituelles.

Un enregistreur Holter est un petit moniteur qui est attaché à une sangle portée sur l’épaule. Les électrodes sont fixées au thorax et enregistrent l’activité du cœur. Ce type de moniteur indolore et porté pendant 24 heures.

Enregistreur Holter : Des lectures ECG en continu

Un petit enregistreur est attaché à une sangle portée sur l’épaule. Grâce à des électrodes fixées au thorax, il enregistre en continu l’activité électrique du cœur.

Quand une personne doit être surveillée pendant plus de 24 heures, on utilise un enregistreur d’événements. Il est semblable à un enregistreur Holter mais ne fonctionne que lorsque l’utilisateur l’active (c’est-à-dire en cas de symptômes) en pressant un bouton sur le dispositif. Si les symptômes se produisent si rarement qu’ils ne peuvent pas être capturés durant la surveillance de 24 heures, un enregistreur d’événements peut être placé sous la peau pendant jusqu’à un an. Un petit aimant active l’enregistreur.

Comment l’électrocardiographie ambulatoire continue est réalisée

À cette fin, le patient porte un petit dispositif à batterie (enregistreur Holter) tenu sur l’épaule par une bretelle. L’enregistreur détecte l’activité électrique du cœur grâce à des électrodes fixées au thorax et enregistre l’ECG. Muni de l’enregistreur, la personne note sur un carnet la durée et le type de chaque symptôme. L’ECG passe alors dans un ordinateur qui analyse le débit et le rythme cardiaque, recherche les variations de l’activité électrique évocatrices d’un flux sanguin inadéquat, et produit un enregistrement de chaque battement cardiaque au cours des 24 heures. Les symptôme enregistrés dans le journal peuvent ensuite être vérifiés pour détecter des changements à l’ECG afin de déterminer si une arythmie est la cause des symptômes.

Si besoin, l’ECG peut être transmis par téléphone à l’ordinateur d’un hôpital ou d’un cabinet médical pour une lecture immédiate dès que des symptômes se manifestent.

Une option plus récente pour enregistrer l’ECG en continu est un petit (2 pouces sur 5 pouces) moniteur adhésif sans fil jetable qui est porté sur le thorax pendant une durée maximale de 2 semaines. Parce qu’il est beaucoup plus petit qu’un enregistreur Holter et ne nécessite pas de multiples fils conducteurs placés sur le thorax, les personnes peuvent le trouver plus facile à porter pendant de plus longues périodes. Cependant, le dispositif est plus coûteux qu’un enregistreur Holter ou un moniteur d’événements.

Ressources dans cet article