Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Hypotension postprandiale

Par Lyall A. J. Higginson, MD, Professor of Medicine;Clinical Cardiologist, Division of Cardiology, University of Ottawa;University of Ottawa Heart Institute

L’hypotension postprandiale est une diminution excessive de la pression artérielle qui survient après un repas.

  • Des étourdissements, une sensation de tête légère et des chutes peuvent se produire.

  • Les médecins mesurent la pression artérielle avant et après un repas pour diagnostiquer l’hypotension postprandiale.

  • Prendre des repas fréquents et légers pauvres en glucides peut être utile.

L’hypotension postprandiale touche jusqu’à un tiers des personnes âgées mais n’est pratiquement jamais observée chez les jeunes. Elle est plus fréquente en cas d’hypertension artérielle ou d’autres maladies des centres cérébraux de commande du système nerveux autonome (qui régule les fonctions corporelles internes). La maladie de Parkinson, l’atrophie multisystémique (syndrome de Shy-Drager) et le diabète sont des exemples de ces troubles.

L’intestin a besoin d’une grande quantité de sang pour la digestion. Lorsque le sang se dirige vers l’intestin après un repas, le rythme cardiaque augmente et les vaisseaux d’autres parties du corps se contractent pour maintenir la pression artérielle. Cependant, chez certaines personnes âgées, ces mécanismes sont inadéquats. Le sang se dirige normalement vers l’intestin, mais le rythme cardiaque n’augmente pas de manière adéquate et les vaisseaux sanguins ne se contractent pas suffisamment pour maintenir la pression artérielle. Par conséquent, la pression artérielle baisse.

L’hypotension postprandiale peut provoquer des vertiges, une sensation de tête légère, des évanouissements et des chutes. Quand ces symptômes surviennent chez une personne âgée après un repas, les médecins contrôlent la pression artérielle avant et après les repas pour déterminer si une hypotension postprandiale en est la cause.

Les personnes ayant des symptômes d’hypotension postprandiale ne doivent pas prendre d’antihypertenseurs avant le repas et doivent s’allonger après les repas. La réduction de la dose de médicaments antihypertenseurs et des petits repas plus fréquents pauvres en glucides peuvent réduire les effets de cette affection. Dans certains cas, marcher après un repas améliore le flux sanguin mais la pression artérielle peut baisser quand la personne s’arrête.

La prise de certains médicaments avant un repas peut être utile. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), par exemple, provoquent une rétention de sel qui provoque à son tour une augmentation du volume sanguin. La caféine provoque la constriction des vaisseaux sanguins. La caféine doit être uniquement prise avant le petit déjeuner pour ne pas perturber le sommeil et éviter une tolérance aux effets de la caféine. Chez les personnes présentant des symptômes sévères qui ne répondent pas à d’autres mesures et qui sont hospitalisées, des injections d’octréotide peuvent s’avérer utiles en réduisant le volume du flux sanguin vers l’intestin.