Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Tuméfaction (ou gonflement)

(Œdème)

Par Lyall A. J. Higginson, MD, Professor of Medicine;Clinical Cardiologist, Division of Cardiology, University of Ottawa;University of Ottawa Heart Institute

Le gonflement est dû à un excès de liquide dans les tissus. Il s’agit principalement d’eau.

Le gonflement peut être étendu ou limité à un seul membre ou une partie d’un membre. Le gonflement touche souvent les pieds et le bas des jambes. Toutefois, les personnes qui doivent rester couchées pendant de longues périodes (alitement) présentent parfois un gonflement des fesses, des organes génitaux, et de l’arrière des cuisses. Les femmes qui s’allongent sur un seul côté peuvent développer un gonflement du sein sur lequel elles sont allongées. Rarement, le gonflement affecte une main ou un bras

Il arrive parfois qu’un membre gonfle subitement. En général, le gonflement se produit lentement, et commence par une prise de poids, des yeux bouffis au lever le matin, et des chaussures serrées en fin de journée. Le gonflement peut se produire si graduellement que le patient ne le remarque que quand il est considérable. Il arrive que le patient ait une sensation de tiraillement ou de satiété. D’autres symptômes peuvent être présents selon la cause du gonflement et peuvent inclure un essoufflement ou une douleur dans le membre touché.

Causes

Les causes d’un gonflement qui se produit dans tout le corps sont différentes de celles d’un gonflement confiné à un seul membre ou à une partie d’un membre.

Un gonflement étendu est plus généralement causé par

Ces troubles causent tous une rétention de liquide, cause du gonflement.

Une autre cause du gonflement dans la partie inférieure des jambes est l’accumulation de sang dans les jambes. En fin de journée, de nombreuses personnes obèses, d’âge moyen ou âgées présentent un petit gonflement dû à une accumulation de sang. Ce gonflement a généralement disparu le matin. Du sang peut également s’accumuler dans les jambes si les valvules des veines sont dilatées et endommagées (insuffisance veineuse chronique), ce qui peut se produire chez les personnes précédemment atteintes de caillots sanguins dans les jambes. Dans ce cas, le gonflement ne disparaît généralement pas pendant la nuit.

De nombreuses femmes présentent un gonflement vers la fin de leur grossesse. Toutefois, celles dont le gonflement est important, en particulier un gonflement qui touche également les mains et le visage et est accompagné d’hypertension artérielle, peuvent souffrir de pré-éclampsie ( Pré-éclampsie et éclampsie), qui peut être dangereuse.

Un gonflement confiné à un seul membre ou à une partie d’un membre est généralement causé par

De nombreux troubles augmentent le risque de caillots sanguins dans une veine. Ces caillots se développent le plus souvent dans la veine d’une jambe mais parfois aussi dans la veine d’un bras. Les caillots sanguins dans une veine peuvent être dangereux si un caillot se fragmente et se déplace vers les poumons, bloquant une artère (embolie pulmonaire, Embolie pulmonaire).

En général, la cellulite provoque un gonflement de la peau sur seulement une partie d’un membre. Bien moins souvent, une infection profonde sous la peau ou dans les muscles peut causer le gonflement du membre entier.

L’obstruction d’un vaisseau lymphatique (lymphœdème) est une cause moins fréquente. Les vaisseaux lymphatiques, présents dans tout le corps, drainent le liquide des tissus ( Vue d’ensemble du système lymphatique). Si une tumeur exerce une pression sur les vaisseaux lymphatiques ou si une intervention chirurgicale est effectuée pour enlever certains ganglions ou vaisseaux lymphatiques (par exemple, quand les ganglions lymphatiques d’une femme souffrant d’un cancer du sein sont enlevés de l’aisselle), un membre risque de gonfler. Dans de nombreux pays tropicaux, certains parasites peuvent bloquer les vaisseaux lymphatiques et provoquer un gonflement (filariose lymphatique).

Il arrive parfois qu’une réaction allergique cause un gonflement autour de zones comme la bouche (œdème de Quincke). L’œdème de Quincke est parfois un trouble héréditaire dans lequel le gonflement apparaît et disparaît à des intervalles irréguliers.

Évaluation

Bien que le gonflement ne soit parfois qu’une légère irritation, surtout s’il ne cause aucune gêne et disparaît pendant le sommeil, il peut être symptomatique d’un trouble grave. Les informations suivantes aideront les personnes à décider quand un examen du médecin est nécessaire et à savoir à quoi s’attendre durant cette évaluation.

Signes avant-coureurs

Chez les personnes présentant un gonflement, certains symptômes et certaines caractéristiques sont source d’inquiétude. Ceux-ci incluent

  • Apparition soudaine

  • Gonflement dans une seule jambe

  • Douleur ou sensibilité au toucher importante

  • Essoufflement

  • Toux sanglante

Quand consulter un médecin

Les personnes qui présentent des signes d’avertissement doivent consulter un médecin immédiatement. Les personnes sans signes précurseurs présentant des antécédents de maladie pulmonaire, cardiaque ou rénale ou qui sont enceintes doivent consulter un médecin en quelques jours. Les personnes sans signes précurseurs doivent prendre rendez-vous avec un médecin quand cela leur convient. En général, un délai d’une semaine environ est sans danger.

Que font les médecins

Les médecins posent d’abord des questions sur les symptômes et les antécédents médicaux des personnes. Le médecin réalise ensuite un examen clinique. Les indices fournis par les antécédents et l’examen clinique suggèrent souvent une cause du gonflement et les tests qui peuvent s’avérer nécessaires.

Les médecins se renseignent au sujet de l’emplacement et de la durée du gonflement et de la présence et du niveau de douleur ou de gêne. On demande généralement aux femmes si elles sont enceintes ou si le gonflement semble être lié à leurs règles. Les médecins demandent également à la personne si elle souffre de troubles (par exemple, troubles cardiaques, hépatiques ou rénaux) ou si elle prend des médicaments (par exemple, minoxidil, anti-inflammatoires non stéroïdiens, inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine [ECA] ou amlodipine, et autres inhibiteurs calciques) connus pour causer un gonflement. Les médecins demandent également quelle quantité de sel est ajoutée à la cuisson et à table car un excès de sel peut aggraver le gonflement, en particulier chez les personnes qui souffrent de troubles cardiaques et rénaux.

Les médecins recherchent les symptômes pouvant indiquer la cause du gonflement Les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque, par exemple, peuvent être essoufflées pendant l’effort ou se réveiller essoufflées la nuit. Les personnes présentant un gonflement et une tendance aux ecchymoses peuvent souffrir de troubles hépatiques, et celles qui ont subi une intervention chirurgicale récemment ou ont un plâtre à la jambe peuvent souffrir de thrombose veineuse profonde.

Les médecins peuvent demander aux personnes souffrant d’un gonflement de longue durée de noter leur poids quotidien pour permettre une détection rapide du gonflement.

Durant l’examen clinique, le médecin pourra accorder une attention particulière à la zone enflée, mais examinera aussi soigneusement le patient pour détecter la présence d’autres signes. Les médecins écoutent le cœur et les poumons à l’aide d’un stéthoscope, car le gonflement peut indiquer un trouble cardiaque.

Certaines causes et caractéristiques du gonflement

Cause

Caractéristiques fréquentes*

Tests

Œdème de Quincke (allergique, idiopathique, ou héréditaire)

Gonflement indolore, touchant le plus souvent le visage, les lèvres et parfois la langue

Parfois, démangeaisons ou tiraillement

Un gonflement qui ne retient pas de creux après une pression des doigts (gonflement ne prenant pas le godet)

Uniquement un examen du médecin

Un caillot sanguin dans une veine profonde d’une jambe (typiquement), d’un bras, ou du bassin (thrombose veineuse profonde)

Gonflement soudain

Généralement, douleur, rougeur, chaleur, et/ou sensibilité au toucher de la zone affectée

Si le caillot circule et obstrue une artère menant au poumon (embolie pulmonaire), généralement un essoufflement et parfois une expectoration de sang

Parfois chez les personnes présentant des facteurs de risque de caillots sanguins, comme une intervention chirurgicale récente, une blessure, un alitement, un plâtre à la jambe, une hormonothérapie, un cancer ou une période d’immobilité comme un long trajet en avion

Échographie

Insuffisance veineuse chronique (causant une accumulation de sang dans les jambes)

Gonflement d’une des chevilles ou des jambes, ou des deux

Douleur continue, inconfort léger chronique, ou crampes dans les jambes mais sans douleur

Parfois, des zones brun rougeâtre parcheminées sur la peau et des plaies superficielles sur le bas des jambes

Souvent, des varices

Uniquement un examen du médecin

Médicaments (comme le minoxidil, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, des œstrogènes, la fludrocortisone, et certains inhibiteurs calciques)

Gonflement indolore des deux jambes et pieds

Uniquement un examen du médecin

Insuffisance cardiaque

Gonflement indolore des deux jambes et pieds

Souvent, essoufflement durant l’effort ou en position allongée et pendant le sommeil.

Parfois chez les personnes souffrant de maladies du cœur et/ou d’hypertension artérielle

Radiographie thoracique

ECG

Généralement, une électrocardiographie

Infection cutanée (cellulite)

Une zone irrégulière de rougeur, chaleur, et sensibilité au toucher sur une partie d’un membre

Gonflement

Parfois de la fièvre

Uniquement un examen du médecin

Infection profonde sous la peau et/ou dans les muscles (rare)

Douleur profonde et constante dans un membre

Rougeur, chaleur, sensibilité et gonflement qui tiraille

Signes de maladie grave (comme fièvre, confusion, et rythme cardiaque rapide)

Parfois, décharge nauséabonde, cloques, ou peau morte et noircie par endroits

Cultures de sang et de tissu

Radiographies

Parfois, IRM

Maladie rénale (principalement le syndrome néphrotique)

Gonflement étendu et indolore

Souvent, liquide dans l’abdomen (ascites)

Parfois, gonflement des yeux et urine mousseuse

Mesure de la protéine dans un échantillon d’urine

Maladie chronique du foie

Gonflement étendu et indolore

Souvent, liquide dans l’abdomen (ascites)

Causes souvent apparentes basées sur les antécédents (comme un abus d’alcool ou une hépatite)

Parfois, petits vaisseaux sanguins en forme d’araignée visibles sous la peau (angiomes araignée), rougissement des paumes et, chez les hommes, développement mammaire et diminution de la taille des testicules

Mesure de l’albumine dans le sang

Autres analyses de sang pour évaluer la fonction hépatique

Obstruction des vaisseaux lymphatiques due à une intervention chirurgicale ou une radiothérapie pour traiter le cancer

Gonflement indolore d’un membre

Une cause (intervention chirurgicale ou radiothérapie) apparente basée sur les antécédents

Uniquement un examen du médecin

Filiarose lymphatique (une infection des vaisseaux lymphatiques due à certains vers parasitiques)

Gonflement indolore d’un membre et parfois des organes génitaux

Chez les personnes qui ont séjourné dans un pays en voie de développement où la filiarose est répandue

Examen d’un échantillon de sang au microscope

Gonflement normal

Un léger gonflement des deux pieds et/ou chevilles qui se produit en fin de journée et disparaît le matin

Aucune douleur, rougeur ou aucun autre symptôme

Uniquement un examen du médecin

Grossesse ou symptôme prémenstruel normal

Gonflement indolore des deux jambes et pieds

Généralement soulagé dans une certaine mesure par un repos et une surélévation des jambes

Chez les femmes dont la grossesse est confirmée ou qui sont sur le point d’avoir leurs règles

Uniquement un examen du médecin

Grossesse, avec pré-éclampsie

Gonflement indolore des deux jambes et pieds et parfois des mains

Hypertension artérielle (souvent d’apparition récente)

Survenant durant le 3ème trimestre de la grossesse

Mesure de la protéine dans l’urine

Pression sur une veine (par une tumeur, une grossesse, ou une obésité abdominale extrême, par exemple).

Gonflement indolore qui se développe lentement

Échographie ou TDM si une tumeur est suspectée

*Les caractéristiques incluent les symptômes et les résultats de l’examen médical. Les caractéristiques mentionnées sont typiques, mais ne sont pas toujours présentes.

En cas de gonflement, les médecins effectuent généralement une numération formule sanguine, d’autres analyses de sang, et une analyse d’urine (pour détecter la présence de protéine dans l’urine).

TDM = tomodensitométrie ; ECG = électrocardiographie ; IRM = imagerie par résonance magnétique.

Examens

En cas de gonflement étendu, des analyses de sang sont effectuées pour évaluer la fonction du cœur, des reins et du foie. Une analyse d’urine est généralement effectuée pour détecter la présence de grandes quantités de protéine, pouvant indiquer un syndrome néphrotique ou, chez les femmes enceintes, une pré-éclampsie. D’autres analyses sont effectuées en fonction de la cause suspecte. En cas de gonflement isolé de la jambe, par exemple, les médecins peuvent effectuer une échographie pour détecter l’obstruction d’une veine de la jambe.

Traitement

Les causes spécifiques sont traitées (par exemple, des anticoagulants [fluidifiants] sont prescrits en cas de caillots sanguins dans les jambes). Les médicaments qui ont provoqué le gonflement sont arrêtés ou remplacés si possible.

Comme le gonflement n’est pas dangereux en lui-même, les médecins ne prescrivent pas de pilules d’eau (diurétiques) aux personnes sauf si elles sont nécessaires pour traiter la cause du gonflement (comme une insuffisance cardiaque). Toutefois, des mesures simples et générales, comme une surélévation des jambes en position assise ou une réduction du sel dans les aliments, peuvent soulager le gonflement.

Points-clés

  • Le gonflement peut être étendu ou confiné à une partie du corps.

  • Les gonflements ne sont pas tous dangereux.

  • Les causes principales d’un gonflement étendu sont des troubles cardiaques, hépatiques et rénaux.

  • Les causes principales de gonflement d’un seul membre sont des caillots sanguins dans une veine et une infection.

  • L’apparition soudaine d’un gonflement peut indiquer un trouble grave, par conséquent les personnes doivent consulter un médecin dans les plus brefs délais.

Ressources dans cet article