Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Érythème noueux

Par Peter C. Schalock, MD, Harvard Medical School;Massachusetts General Hospital

L’érythème noueux est un trouble inflammatoire caractérisé par l’apparition de nodules rouges et douloureux sous la peau, le plus souvent sur les zones prétibiales (face du tibia), mais parfois au niveau des bras et d’autres régions.

  • L’érythème noueux est généralement dû à une autre maladie, à la sensibilité à un médicament ou à une infection bactérienne, fongique ou virale.

  • Les symptômes typiques incluent la fièvre, les douleurs articulaires, et les nodules rouges douloureux caractéristiques, ainsi que des hématomes sur la face du tibia.

  • Le diagnostic est basé sur les symptômes et les résultats d’une radio thoracique, d’analyses sanguines et d’une biopsie.

  • Les personnes interrompent les traitements médicamenteux suspectés, les infections sous-jacentes sont traitées avec des antibiotiques et la douleur est atténuée par le repos allongé, les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, et parfois, par une injection de corticoïdes.

Souvent, l’érythème noueux est un symptôme d’une autre maladie ou d’une hypersensibilisation à un médicament. Les jeunes adultes, en particulier les femmes, sont prédisposés à ce trouble, qui peut disparaître et réapparaître pendant des mois ou des années. Des infections bactériennes, mycosiques ou virales peuvent également être à l’origine de cette affection.

L’infection streptococcique est une des causes les plus fréquentes d’érythème noueux, surtout chez les enfants. Les autres causes fréquentes sont la sarcoïdose, la rectocolite ulcéro-hémorragique et certains médicaments, comme les sulfamides et les contraceptifs oraux. On estime que d’autres infections et différents types de cancer peuvent également être à l’origine de l’éruption.

Les nodules de l’érythème noueux apparaissent en général au niveau prétibial et ressemblent à des ecchymoses et contusions évoluant progressivement du rose au brun bleuté. Fièvre et douleur articulaires sont fréquentes. Parfois, les ganglions localisés au niveau du thorax grossissent et peuvent être détectés par une radiographie thoracique. Les nodules douloureux constituent le plus souvent le signe révélateur de la maladie. L’évaluation inclut une radio thoracique, des analyses sanguines et une biopsie cutanée, au cours de laquelle un petit lambeau de peau est prélevé chirurgicalement pour être examiné au microscope.

Traitement

Les médicaments susceptibles d’entraîner un érythème noueux sont arrêtés et on traite toute infection sous-jacente. Si l’érythème noueux est dû à une infection streptococcique, les personnes doivent prendre des antibiotiques, tels que la pénicilline ou une céphalosporine.

Les nodules peuvent disparaître en 3 à 6 semaines sans traitement. Le repos au lit et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) soulagent la douleur liée aux nodules. Les nodules peuvent également être traités individuellement par l’injection d’un corticoïde. Lorsque les personnes ont de nombreux nodules, des corticoïdes et des comprimés d’iodure de potassium sont parfois prescrits pour accélérer le soulagement de la douleur.