Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Kératose pilaire

Par Wingfield E. Rehmus, MD, MPH, Clinical Assistant Professor of Pediatrics, Associate Member of Department of Dermatology;, University of British Columbia;BC Children’s Hospital, Division of Dermatology

La kératose pilaire est un trouble cutané fréquent au cours duquel des cellules mortes issues des couches cutanées superficielles obstruent les orifices des follicules pileux.

Son étiologie exacte est inconnue même si l’hérédité joue probablement un rôle. Par ailleurs, les personnes atteintes de dermatite atopique ont plus de risques de développer une kératose pilaire. Cependant, la kératose pilaire ne semble pas être un trouble de l’hypersensibilité ou du système immunitaire.

Symptômes

Les papules qui se forment en cas de kératose pilaire sont petites, couleur peau, ou rouges et sèches. Elles apparaissent sur les follicules pileux et rendent la peau rêche. Au centre se trouvent parfois des bouchons cornés qui ressemblent à de petites pustules. En général, ces bosses n’entraînent pas de prurit mais seulement des troubles esthétiques. La partie proximale des bras, les cuisses et les fesses sont les plus souvent touchées. Le visage peut également être atteint, notamment chez les enfants. Les bosses apparaissent le plus volontiers en période hivernale et disparaissent en été. La peau peut être rouge et démanger.

Diagnostic

  • Examen clinique de la peau

Généralement, le médecin diagnostique la kératose pilaire selon l’apparence et le toucher de la peau sur les zones typiquement affectées.

Traitement

  • Crèmes hydratantes

  • Parfois, des traitements laser

Aucun traitement n’est nécessaire pour la kératose pilaire, sauf si les personnes sont préoccupées par le préjudice esthétique lié à ce trouble. Le principal traitement consiste dans l’application de crèmes hydratantes. De la vaseline, des crèmes à base d’acide salicylique, d’acide lactique, d’urée ou de trétinoïne peuvent également être utilisées.

Le médecin peut utiliser un laser pulsé ( Utilisation des lasers dans les traitements cutanés) afin de traiter les rougeurs au visage, le cas échéant et si celles-ci dérangent le patient.

En général, la kératose pilaire récidive à l’arrêt du traitement.

Ressources dans cet article