Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Présentation de l’hypersensibilité et des troubles cutanés inflammatoires

Par Wingfield E. Rehmus, MD, MPH, Clinical Assistant Professor of Pediatrics, Associate Member of Department of Dermatology;, University of British Columbia;BC Children’s Hospital, Division of Dermatology

L’hypersensibilité et les troubles cutanés inflammatoires sont causés par une réaction immunitaire qui touche la peau.

Le système immunitaire est essentiel pour la santé de tous les tissus de l’organisme. Il réagit en cas d’invasion, notamment par des micro-organismes, des substances étrangères ou des cellules cancéreuses, et provoque une inflammation pour contrer cette invasion. Normalement, la réaction immunitaire permet de protéger l’organisme et facilite la guérison. Cependant, il arrive que la réaction immunitaire cible des tissus sains et entraîne une inflammation et des lésions importantes.

Diverses réactions immunitaires peuvent toucher la peau et, souvent, entraîner une éruption cutanée. On parle « d’éruption cutanée » lorsque la peau change de couleur (lorsqu’elle devient rouge, par exemple) et/ou de texture (lorsque des bosses ou des gonflements apparaissent). Les éruptions cutanées entraînent souvent des démangeaisons, notamment dans le cas d’une réaction allergique (hypersensibilité), mais certaines sont douloureuses ou asymptomatiques. Une réaction immunitaire est parfois déclenchée à la suite d’un contact ou de la prise de certaines substances, mais très souvent la cause de réaction immunologique à l’origine de l’éruption reste inconnue.

Certaines éruptions touchent préférentiellement l’enfant (voir Éruptions cutanées chez les enfants), tandis que d’autres affectent en priorité l’adulte.

Le diagnostic positif de la plupart des éruptions causées par une hypersensibilité repose sur leur aspect. La cause d’une éruption peut rarement être déterminée par une analyse de sang et généralement, on ne pratique pas d’autres types de bilans. Cependant, en cas d’éruptions persistantes, notamment pour celles qui ne répondent pas à un traitement, il peut être décidé de réaliser une biopsie cutanée qui consiste à exciser chirurgicalement un petit lambeau de peau pour l’examiner au microscope. Par ailleurs, en cas de suspicion de dermatite de contact, des tests cutanés peuvent être réalisés.

Le système immunitaire joue un rôle important dans de nombreux autres troubles cutanés, notamment la dermatite, les réactions au soleil (réactions photosensibles) et les maladies bulleuses. Tous sont abordés dans d’autres sections.