Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Cellulite

Par A. Damian Dhar, MD, JD, North Atlanta Dermatology

La cellulite est une infection bactérienne extensive, qui touche la peau et ses tissus sous-jacents.

  • Une rougeur, une douleur et une sensibilité apparaissent sur une zone cutanée, et certaines personnes présentent de la fièvre, des frissons et d’autres symptômes plus graves.

  • Les antibiotiques sont nécessaires pour traiter l'infection.

La cellulite peut être provoquée par de nombreuses bactéries. Les germes les plus fréquents sont Streptococcus et Staphylococcus. Les streptocoques diffusent rapidement dans la peau, grâce à la production d’enzymes entravant les mécanismes dont dispose le tissu pour circonscrire l’infection. La cellulite provoquée par le germe Streptococcus concerne généralement les plaies ouvertes et les poches de pus (abcès). De nombreuses autres bactéries peuvent provoquer une cellulite. Récemment, une souche de Staphylococcus résistante aux antibiotiques auparavant efficaces est devenue une cause plus fréquente. Cette souche se nomme Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM).

Les bactéries pénètrent généralement par de petites fissures cutanées générées par des égratignures, des piqûres, une intervention chirurgicale, des brûlures, des infections fongiques (comme le pied d’athlète) et des pathologies cutanées. Les zones cutanées qui se remplissent de liquide (œdème) sont particulièrement vulnérables. Cependant, la cellulite peut également apparaître sur une peau qui n’est pas franchement lésée.

Symptômes

La cellulite s’installe avec prédilection sur les membres inférieurs, mais elle peut apparaître ailleurs. La cellulite touche généralement un seul côté, comme une main ou une jambe. Ses premiers symptômes sont l’érythème, la douleur et la sensibilité de la zone cutanée atteinte. Ces symptômes sont provoqués à la fois par les bactéries elles-mêmes et par les défenses mises en jeu par l’organisme pour lutter contre l’infection. La peau infectée devient chaude, enflée et sa surface paraît parfois légèrement piquetée, comme une peau d’orange. Des cloques remplies de liquide, de petite taille (vésicules) ou plus grandes (bulles), peuvent parfois apparaître à la surface de la peau infectée. Les pourtours de la zone affectée ne sont pas nets, sauf dans la forme de cellulite nommée érysipèle ( Érysipèle).

La plupart des personnes présentant une cellulite sont en bon état général, mais certains ont de la fièvre, des frissons, une augmentation de la fréquence cardiaque, des maux de tête, une hypotension artérielle et un état de confusion.

Lorsque l’infection se propage, les ganglions lymphatiques adjacents peuvent grossir et être sensibles (lymphadénite - Lymphadénite) et les vaisseaux lymphatiques peuvent devenir inflammatoires (lymphangite - voir Lymphangite).

Diagnostic

Le médecin diagnostique habituellement la cellulite sur son aspect et ses symptômes. L’identification biologique des bactéries présentes dans des échantillons de peau, de sang, de pus ou de tissu (nommée « culture ») n’est normalement pas nécessaire, sauf si la personnes est gravement atteinte, si son système immunitaire est affaibli ou si l’infection ne répond pas au traitement médicamenteux. Parfois, les médecins doivent effectuer des analyses pour différencier la cellulite d’un caillot sanguin des veines profondes de la jambe (thrombose veineuse profonde - voir Thrombose veineuse profonde), car les symptômes de ces deux pathologies sont similaires.

Pronostic

La plupart des cas de cellulite guérissent rapidement avec un traitement antibiotique. Les personnes développent parfois des abcès. Les complications graves, mais rares, incluent des infections cutanées sévères qui détruisent rapidement le tissu (infections nécrosantes de la peau - Infections nécrosantes de la peau) et une propagation des bactéries dans le sang (bactériémie - voir Bactériémie).

Lorsque la cellulite récidive au même endroit (notamment sur la jambe) les vaisseaux lymphatiques peuvent être endommagés et provoquer un œdème permanent du tissu atteint.

Traitement

Un traitement antibiotique précoce permet d’éviter l’extension rapide de l’infection et sa dissémination par voie sanguine vers d’autres organes. On utilise des antibiotiques efficaces à la fois contre les streptocoques et les staphylocoques (comme la cloxacilline ou la céphalexine). Si le médecin suspecte une infection à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline, le traitement peut inclure des antibiotiques comme le triméthoprime avec du sulfaméthoxazole, de la clindamycine ou de la doxycycline par voie orale. Les personnes présentant une cellulite bénigne peuvent prendre des antibiotiques par voie orale. Les personnes dont la cellulite se propage rapidement, et qui présentent une fièvre élevée ou d’autres symptômes d’une infection grave sont hospitalisés et reçoivent des antibiotiques par voie intraveineuse (comme l’oxacilline ou la nafcilline). Le membre infecté est maintenu immobile et surélevé pour faciliter la réduction de l’œdème. L’application de bandages froids et humides peut soulager la douleur. Les pathologies qui augmentent le risque de développer une cellulite (par exemple, le pied d’athlète) sont traitées.

Les symptômes de la cellulite disparaissent habituellement après quelques jours de traitement antibiotique. Cependant, les signes cliniques empirent souvent dans un premier temps parce que la mort des bactéries libère des substances toxiques pour les tissus. Quand cette libération se produit, l’organisme se défend, même si les bactéries sont mortes. Le traitement antibiotique est poursuivi pendant au moins 10 jours, même si les symptômes disparaissent plus tôt.

Les abcès sont ouverts et drainés.

Ressources dans cet article