Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Impétigo et ecthyma

Par A. Damian Dhar, MD, JD, North Atlanta Dermatology

L’impétigo est une infection cutanée, provoquée par Staphylococcus aureus ou Streptococcus pyogenes, ou par les deux à la fois. Ces bactéries provoquent la formation d’érosions couvertes de croûtes jaunes et, parfois, de petites cloques remplies de liquide jaune. L’ecthyma est une forme d’impétigo provoquant des érosions plus profondes de la peau.

L’impétigo est fréquent. Il touche souvent les enfants. L’impétigo peut siéger n’importe où sur le corps, mais se développe en général sur le visage, les bras et les jambes. Les cloques qui peuvent se former (impétigo bulleux) varient en taille et peuvent persister pendant des jours ou des semaines. L’impétigo touche souvent la peau saine, mais il peut être la conséquence d’un traumatisme ou d’une autre situation qui rompt la barrière cutanée, comme une mycose, un coup de soleil ou une piqûre d’insecte. Une mauvaise hygiène et un environnement humide sont également des facteurs de risque. Certaines personnes ont des staphylocoques ou des streptocoques dans les cavités nasales, qui ne déclenchent pas de maladies (elles sont considérées comme des porteurs nasaux). Ces bactéries nasales peuvent provoquer une infection répétée chez le porteur et parfois chez d’autres personnes.

L’impétigo et l’ecthyma provoquent des démangeaisons et sont légèrement douloureux. Le prurit amène souvent à se gratter de façon excessive, surtout chez les enfants, et favorise ainsi la dissémination de l’infection. La maladie est extrêmement contagieuse, et peut s’étendre à d’autres régions cutanées de la personne elle-même ou à d’autres personnes. L’impétigo provoque généralement des groupes de petites cloques qui se rompent et forment une croûte jaunâtre sur les ulcérations. L’impétigo bulleux est similaire, hormis le fait que les ulcérations s’étendent rapidement pour former des cloques plus étendues. Les cloques se rompent et exposent de larges bases, qui se couvrent d’un vernis ou d’une croûte jaunâtre.

L’ecthyma se caractérise par de petits ulcères peu profonds d’aspect perforé qui contiennent souvent du pus. La croûte qui recouvre les ulcères est plus épaisse que la croûte de l’impétigo. Elle est de couleur brun-noir. La zone qui entoure les ulcères est généralement d’un rouge violacé et est enflée.

Le diagnostic s’appuie sur l’aspect de l’érythème. Chez les personnes présentant des infections répétées, un écouvillon nasal est prélevé et envoyé au laboratoire pour déterminer si la personne est porteuse nasale de staphylocoques ou de streptocoques.

La région infectée doit être lavée à l’eau et au savon, doucement et plusieurs fois par jour, pour enlever toutes les croûtes. Les zones peu étendues sont traitées avec des pommades ou des crèmes antibiotiques appliquées directement sur la peau (localement). Les zones étendues ou qui ne sont pas guéries par les antibiotiques locaux peuvent nécessiter des antibiotiques par voie orale. Les porteurs nasaux sont traités avec des antibiotiques locaux dans les voies nasales.

Ressources dans cet article