Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Eczéma marginé de Hebra (tinea cruris)

Par Denise M. Aaron, MD, Assistant Professor of Surgery;Staff Physician, Dartmouth-Hitchcock Medical Center;Veterans Administration Medical Center, White River Junction

La dermatophytose inguinale est une infection à dermatophytes (mycosique) de l’aine.

  • Les symptômes de la tinea cruris incluent une éruption prurigineuse qui peut être douloureuse.

  • Les médecins basent leur diagnostic sur un examen de l’aine.

  • Le traitement inclut des antimycosiques appliqués directement sur les zones touchées ou, parfois, pris par voie orale.

La tinea cruris est un type de dermatophytose. Elle est principalement due à Trichophyton. Cette infection est beaucoup plus fréquente chez les hommes, car l’humidité peut être emprisonnée entre le scrotum et la cuisse. La tinea cruris se développe plus souvent s’il fait chaud et chez les personnes portant des vêtements humides et serrés. Les personnes obèses ont plus de risques de macération des plis cutanés.

L’infection débute au niveau des plis cutanés des régions génitales et peut également diffuser jusqu’à la partie supérieure de la cuisse, parfois des deux côtés. En général, le scrotum n’est pas ou peu affecté. L’éruption a des bords squameux et roses. La dermatophytose inguinale peut être fortement prurigineuse et douloureuse. Cette infection récidive fréquemment, en particulier, chez les personnes présentant une onychomycose ou un pied d’athlète (tinea pedis), car les champignons peuvent diffuser à partir de ces infections jusqu’à l’aine. Les poussées sont plus fréquentes pendant l’été.

Diagnostic

  • Examen de l’aine par le médecin

  • Parfois, examen d’un prélèvement de peau par grattage

Le diagnostic de la tinea cruris est généralement évident pour les médecins après un examen clinique.

Si le diagnostic n’est pas évident, le médecin peut effectuer un prélèvement par grattage et l’examiner au microscope.

Traitement

  • Médicaments antimycosiques par voie cutanée ou, parfois, orale

Le traitement de la tinea cruris implique une crème ou une lotion antimycosique (comme le miconazole, la naftifine, le kétoconazole, ou le clotrimazole).

Les médicaments antimycosiques par voie orale (comme l’itraconazole ou la terbinafine) peuvent être utiles chez les personnes ayant des infections étendues ou provoquant une inflammation ou dont les infections sont difficiles à traiter.