Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Larva migrans cutanée

(dermatite vermineuse rampante)

Par James G. H. Dinulos, MD, Clinical Associate Professor of Surgery (Dermatology Section);Clinical Assistant Professor of Dermatology, Geisel School of Medicine at Dartmouth;University of Connecticut

La larva migrans cutanée est une infection due à un ankylostome, transmise par contact avec le milieu humide.

La larva migrans cutanée est due à un ankylostome, un ver qui réside normalement dans les intestins des chiens et des chats. Les œufs du parasite sont présents dans les selles canines et félines, et évoluent en larves lorsqu’ils séjournent dans un milieu humide et chaud (terre ou sable). Si la peau est en contact avec le sol souillé, par exemple, lorsque les personnes marchent pieds nus ou bronzent au soleil, les vers pénètrent dans la peau. La larva migrans cutanée est présente dans le monde entier, mais est plus fréquente dans les environnements tropicaux.

À partir du site de pénétration, habituellement les pieds, les jambes, les fesses ou le dos, les parasites remontent selon un trajet aléatoire, provoquant une éruption rouge-brun, en relief, filiforme et sinueuse. L’érythème démange intensément. De petites papules et cloques peuvent également apparaître. Souvent, le fait de gratter les papules ou les cloques entraîne une infection bactérienne de la peau.

Diagnostic

  • Examen clinique

Le diagnostic de la larva migrans cutanée est basé sur l’aspect et la localisation de l’éruption et sur le contact récent des personnes avec de la terre ou du sable.

Traitement

  • Crème à base de thiabendazole

  • Albendazole ou ivermectine

L’infection disparaît d’elle-même au bout de quelques semaines à quelques mois, mais le traitement soulage le prurit et réduit le risque d’infection bactérienne parfois due au grattage. L’application d’une solution ou d’une crème à base de thiabendazole sur la zone affectée guérit l’infection. Un traitement oral par albendazole ou ivermectine est également efficace.