Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Verrues

Par James G. H. Dinulos, MD, Dartmouth Medical School

Les verrues sont des petites excroissances cutanées produites par un des plus de 100 papillomavirus humains.

  • Des excroissances en relief ou plates apparaissent sur la peau.

  • La plupart des verrues sont indolores.

  • Les médecins identifient les verrues par leur aspect visuel, et effectuent rarement une biopsie.

  • Les verrues qui ne disparaissent pas d’elle-même peuvent être retirées avec des produits chimiques, une cryothérapie et/ou brûlées et retirées par ablation.

Elles peuvent se développer à n’importe quel âge, mais elles sont plus fréquentes chez l'enfant et moins chez la personne âgée. Les personnes peuvent n’avoir qu’une ou deux verrues, comme des centaines. Des contacts prolongés et répétés sont nécessaires pour que le virus puisse se propager, c’est pourquoi l’extension des verrues se fait le plus souvent d’une région à l’autre du corps, même si elle peut également se faire d’une personne à une autre. Pour que les verrues se propagent, une petite lésion de la peau est souvent nécessaire, mais cette lésion peut être extrêmement limitée. Cependant, un contact sexuel est souvent suffisant pour transmettre les verrues génitales (voir Verrues génitales (infection à papillomavirus humain, ou infection au VPH)).

Dans la grande majorité des cas, les verrues ne sont pas dangereuses, mais elles peuvent être assez préoccupantes. Certaines verrues génitales font cependant exception et sont responsables de cancers du col de l’utérus.

Symptômes

Elles sont classées selon leur localisation et leur forme. Certaines verrues poussent en groupes (verrues en mosaïque), mais les autres se manifestent comme des excroissances isolées, uniques. La plupart des verrues sont indolores, mais certaines sont douloureuses au toucher. Les verrues plantaires peuvent être douloureuses en position debout. Les verrues peuvent présenter des points noirs, en particulier, si elles sont rasées.

Verrues communes

Les verrues communes (ou verrues vulgaires), qui touchent presque toutes les personnes, sont des tuméfactions fermes à la surface rugueuse. De forme arrondie ou irrégulière, elles sont grises, jaunes, brunes ou gris foncé, et ont en général un diamètre inférieur à 1 centimètre. Elles sont plutôt localisées aux zones fréquemment traumatisées comme les genoux, le visage, les doigts et les coudes. Les verrues vulgaires peuvent se propager aux alentours.

Verrues plantaires et palmaires

Les verrues plantaires se forment sur la plante du pied, où elles sont en général aplaties par la pression lors de la marche et entourées d’une peau épaissie. Les verrues palmaires se développent sur la paume. Les verrues plantaires et palmaires sont souvent dures et plates, avec une surface rugueuse et des contours bien délimités. Elles sont souvent sensibles et peuvent être très douloureuses en position debout ou pendant la marche, qui applique une pression sur les verrues plantaires. Elles peuvent siéger sur le dos du pied ou sur les orteils, et sont alors plus en relief et plus charnues. Elles sont habituellement grises ou marron avec seulement une petite zone centrale noire. À la différence des cornes et des callosités, les verrues plantaires ont tendance à saigner au niveau de petites zones punctiformes, à type de piqûres d’épingle, quand le médecin en racle ou coupe la surface avec le bistouri.

Verrues en mosaïque

Les verrues en mosaïque sont des groupes de petites verrues plantaires ou palmaires qui se touchent.

Verrues péri-unguéales

Les verrues péri-unguéales sont des excroissances épaisses, à l’aspect de chou-fleur, autour des ongles. L’ongle peut perdre ses cuticules, et d’autres infections cutanées peuvent se développer autour de l’ongle. Ces verrues sont plus fréquentes chez les personnes qui se rongent les ongles ou qui, par leur profession, ont les mains constamment humides, comme les plongeurs (qui lavent la vaisselle) et les barmans.

Verrues filiformes

Il s’agit de petites excroissances longues et fines qui apparaissent en général sur les paupières, le visage, le cou ou les lèvres. Ce type de verrue est généralement facile à traiter.

Verrues planes

Les verrues planes, plus fréquentes chez les enfants et chez l’adulte jeune, apparaissent en général comme des papules lisses, plates, regroupées, de couleur jaune-brun, rosé ou chair, siégeant en général sur le visage et au dos des mains. Elles peuvent également se développer le long des égratignures. La zone de la barbe chez l’homme et les jambes chez la femme sont aussi des localisations fréquentes de ce type de verrues, où elles peuvent être diffusées par le rasage. Ce type de verrue ne provoque aucun symptôme mais est généralement difficile à traiter.

Verrues génitales

Également appelées « végétations vénériennes » ou « condylomes acuminés », elles siègent au niveau du pénis, de l’anus, de la vulve, du vagin et du col de l’utérus. Il peut s’agir d’excroissances plates, lisses et veloutées, ou en relief et irrégulières, avec la texture d’un petit chou-fleur (voir Verrues génitales (infection à papillomavirus humain, ou infection au VPH)).

Le saviez-vous ?

  • Les verrues diffusent le plus souvent d’une partie du corps à une autre, mais elles peuvent également diffuser d’une personne à une autre.

Diagnostic

Le médecin les reconnaît à leur aspect typique. Les excroissances cutanées qui ne peuvent pas être identifiées avec certitude doivent être enlevées et soumises à un examen histologique.

Traitement

De nombreuses verrues, en particulier les verrues communes, disparaissent spontanément après de 1 à 2 ans. Comme elles laissent rarement des cicatrices quand elles guérissent spontanément, elles ne nécessitent pas de traitement, sauf en cas de douleurs ou de stress psychologique. Les verrues génitales sont traitées pour prévenir la contagion du partenaire sexuel, mais l’apparition de nombreuses verrues génitales peut être évitée par un vaccin contre le papillomavirus humain. Tous les types de verrues peuvent récidiver après leur ablation. Les verrues plantaires sont les plus difficiles à traiter.

En général, les verrues peuvent être retirées avec les méthodes suivantes :

  • Produits chimiques : Les produits chimiques typiques sont l’acide salicylique, l’acide trichloracétique, le 5-fluoro-uracile, la cantharidine, la trétinoïne et la résine de podophylline. Les verrues planes sont souvent traitées avec des substances qui provoquent un peeling, comme la trétinoïne ou l’acide salicylique. Des crèmes ou des solutions à base de 5-fluoro-uracile peuvent aussi être employées. L’imiquimod peut être utilisé pour le traitement des verrues génitales et est parfois utilisé pour traiter d’autres verrues. Certaines substances chimiques sont applicables par la personne elle-même, tandis que d’autres ont besoin de l’intervention d’un médecin. La plupart de ces produits chimiques peuvent brûler la peau saine, il est donc fondamental de suivre soigneusement les instructions lorsqu’ils sont appliqués par la personne. Ils exigent souvent de nombreuses applications pendant une période qui varie de quelques semaines à quelques mois. La verrue est grattée, par la personne ou le médecin, afin d’enlever le tissu nécrosé avant chaque traitement.

  • Cryothérapie : La cryothérapie est sûre. Elle ne nécessite généralement pas d’anesthésie locale, mais peut être trop douloureuse pour les enfants. Les verrues peuvent être congelées avec divers produits commerciaux, ou avec de l’azote liquide vaporisé sur la lésion ou appliqué à l’aide une mèche de coton. La cryothérapie est souvent utilisée pour les verrues plantaires, les verrues filiformes et pour les verrues sous-unguéales. Des traitements itératifs mensuels sont souvent nécessaires, en particulier pour les lésions de grande taille.

  • Brûlure et ablation : Ces méthodes sont efficaces mais plus douloureuses, et laissent généralement une cicatrice. Un laser ou un courant électrique sont utilisés pour brûler les verrues. Le laser pulsé est également efficace mais requiert habituellement, comme la cryothérapie, de nombreux traitements ( Utilisation des lasers dans les traitements cutanés).

Ressources dans cet article