Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Dermite séborrhéique

Par Karen McKoy, MD, MPH, Lahey Clinic Medical Center

La dermite séborrhéique est une inflammation chronique qui se caractérise par la formation de squames jaunes, grasses, dans le cuir chevelu et au niveau du visage, et parfois sur d’autres régions.

Sa cause est inconnue. La dermite séborrhéique apparaît le plus souvent chez les nourrissons, généralement dans les 3 premiers mois de vie, et chez les personnes âgées entre 30 à 70 ans. La pathologie est plus fréquente chez l’homme, souvent héréditaire, et s’aggrave au froid. Une forme de dermite séborrhéique est également observée chez 85 % des personnes malades du sida. La dermite séborrhéique est également fréquente chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Symptômes

La dermite séborrhéique débute progressivement en causant une desquamation sèche ou séborrhéique du cuir chevelu (pellicules), parfois accompagnée de prurit, mais sans perte de cheveux. Dans les cas graves, des papules squameuses jaune-rouge apparaissent à la lisière des cheveux, derrière les oreilles, dans les conduits auditifs (externes), sur les sourcils, à la racine du nez, autour du nez, sur le thorax ou sur le dos. Chez les enfants de moins de 1 mois, la dermite séborrhéique peut provoquer une éruption sur le cuir chevelu, caractérisée par l’apparition de croûtes épaisses et jaunes (croûte laiteuse) et parfois des desquamations jaunes derrière les oreilles et des papules rouges sur le visage. Souvent, un érythème fessier tenace est associé à l’atteinte du cuir chevelu. Les enfants plus âgés et les adultes peuvent présenter une éruption du cuir chevelu faite de grandes plaques squameuses, épaisses, compactes et tenaces.

Traitement

Chez l’adulte et l’enfant, le cuir chevelu est traité par un shampooing contenant du zinc pyrithione, du sulfure de sélénium, de l’acide salicylique et du soufre ou du goudron. La personne utilise en général ce shampooing chaque jour ou 1 jour sur 2 jusqu’à ce que les pellicules disparaissent, et 2 fois par semaine ensuite. Souvent, le kétoconazole en crème (médicament antimycosique) est tout aussi efficace. Les croûtes épaisses et les squames, lorsqu’elles sont présentes, sont éliminées en appliquant des corticoïdes ou de l’acide salicylique sur le cuir chevelu la nuit et que l’on recouvre d’un bonnet de douche.

Le traitement se poursuit souvent sur plusieurs semaines. Si la dermite récidive après la fin du traitement, celui-ci peut être renouvelé. On applique également des corticoïdes localement sur la tête ou sur les autres régions affectées. Sur le visage, seuls des corticoïdes de faible puissance, comme l’hydrocortisone à 1 %, doivent être appliqués. Même les corticoïdes de faible puissance doivent être utilisés avec prudence, car leur utilisation à long terme provoque une atrophie (amincissement) cutanée ainsi que d’autres troubles.

Chez les nouveau-nés et les jeunes enfants, les lésions desquamantes du cuir chevelu peuvent être grattées doucement avec une solution huileuse d’acide salicylique à 2 % à l’aide d’une brosse souple, au coucher. Le cuir chevelu peut aussi être lavé tous les jours avec un shampooing doux pour bébés, puis traité par une crème à base d’hydrocortisone à 1 %.

Ressources dans cet article