Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Dyshidrose

(eczéma bulleux)

Par Karen McKoy, MD, MPH, Assistant Clinical Professor, Dermatology;Senior Staff, Harvard Medical School;Lahey Clinic Dermatology

La dyshidrose est une dermatose chronique caractérisée par des cloques prurigineuses au niveau des paumes et des faces latérales des doigts et parfois des plantes des pieds.

Le terme « dyshidrose », parfois remplacé par « eczéma bulleux », signifie « transpiration anormale », mais le trouble n’a aucune relation avec la transpiration. L’origine de la dyshidrose bulleuse est inconnue, mais des infections mycosiques, une dermite de contact ou le stress peuvent être un facteur favorisant ainsi que certaines substances ingérées, comme le nickel, le chrome et le cobalt. Elle est plus fréquente chez les adolescents et les jeunes adultes.

Le trouble apparaît sous forme de petites cloques qui rougissent, suintent et desquament. La dyshidrose apparaît par poussées espacées de quelques mois ou de quelques années. La dyshidrose guérit spontanément en quelques semaines.

Diagnostic de la dyshidrose bulleuse

  • Aspect de la peau

Le diagnostic de la dyshidrose bulleuse est basé sur l’aspect de la peau et les antécédents de récidives régulières.

Traitement de la dyshidrose bulleuse

  • Compresses humides

  • Corticoïdes

  • Antibiotiques

  • Photothérapie

Des compresses imprégnées de permanganate de potassium ou d’acétate d’aluminium (solution de Burow) peuvent faire disparaître les cloques plus rapidement.

Les corticoïdes locaux puissants et/ou du tacrolimus ou du pimécrolimus soulagent le prurit et l’inflammation.

La dyshidrose bulleuse peut également être traitée par antibiotiques par voie orale et avec une photothérapie (exposition à la lumière ultraviolette).