Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Pelade

Par Wendy S. Levinbook, MD, Private Practice, Hartford Dermatology Associates

La pelade est une perte soudaine de plaques de cheveux sans cause évidente comme un trouble cutané ou systémique.

La pelade est fréquente. Elle est observée dans les deux sexes et à tous les âges, mais elle est plus fréquente chez les enfants et les adolescents.

Elle a probablement pour origine une réaction auto-immune au cours de laquelle les défenses immunitaires attaquent à tort les follicules pileux. La pelade n’est pas la conséquence d’un autre trouble, mais certaines personnes peuvent également avoir un trouble de la thyroïde associé ou un vitiligo (trouble de la pigmentation cutanée).

Des plaques de cheveux rondes et irrégulières tombent soudain. Sur le pourtour des plaques, les cheveux sont typiquement courts, cassés et ressemblent à des points d’exclamation. La zone atteinte est le plus souvent le cuir chevelu ou la barbe. Parfois, il s’agit d’une perte de tous les cheveux (alopécie décalvante), ou bien simplement sur les côtés et l’arrière du cuir chevelu (ophiase). Plus rarement, tous les poils du corps sont touchés (la maladie est alors appelée « alopécie universelle »). Les ongles peuvent aussi se piquer ou être rêches. Les poils et les cheveux repoussent généralement en quelques mois. Chez les personnes dont la chute est étendue, la repousse est cependant moins probable.

Les médecins examinent le cuir chevelu, la surface corporelle et les ongles. Pour exclure d’autres troubles, les médecins peuvent réaliser des tests.

Traitement

  • Corticoïdes

La pelade peut être traitée par des corticoïdes. En cas de petites plaques alopéciques, les corticoïdes sont habituellement injectés par voie sous-cutanée à proximité de la zone alopécique. Le minoxidil peut également être appliqué directement sur les plaques alopéciques. Pour les plaques plus étendues, les corticoïdes peuvent être appliqués sur le cuir chevelu ou, plus rapidement, administrés par voie orale. Un autre traitement de la pelade comprend l’application sur le cuir chevelu de produits chimiques irritants, comme l’anthraline ou la diphénylcyclopropénone, afin d’induire une légère réaction allergique ou irritante. favorisant parfois la repousse capillaire.

Le médecin et le patient peuvent décider de laisser la pelade se résoudre seule, ce qui arrive parfois sans traitement.

Informations supplémentaires