Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Paronychie chronique

Par Wingfield E. Rehmus, MD, MPH, Clinical Assistant Professor of Pediatrics, Associate Member of Department of Dermatology;, University of British Columbia;BC Children’s Hospital, Division of Dermatology

La paronychie chronique est une inflammation récurrente ou persistante du repli de l’ongle, généralement les ongles de la main.

La paronychie chronique apparaît presque toujours chez des personnes dont les mains sont régulièrement mouillées (par exemple, les plongeurs de restaurant, les barmen et les agents d’entretien), en particulier, si elles souffrent d’eczéma des mains, de diabète ou si leur système immunitaire est affaibli. La levure Candida est souvent présente, mais son rôle dans l’étiologie de la paronychie chronique n’est pas clair, car l’élimination de la levure ne permet pas toujours de guérir cette affection. La paronychie chronique peut être la conséquence d’une inflammation cutanée irritante (dermite, Présentation de la dermite) associée à une colonisation par Candida.

Le repli de l’ongle (repli de peau dure sur les côtés de la lame unguéale où se rejoignent l’ongle et la peau) est douloureux et rouge, comme dans la paronychie aiguë ( Paronychie aiguë), mais il n’y a généralement pas d’accumulation de pus. On observe souvent une perte de cuticule (peau à la base de l’ongle) et la séparation du repli de l’ongle et de la lame unguéale (partie dure de l’ongle). L’espace qui se forme permet à des agents irritants et à des micro-organismes de pénétrer. L’ongle peut être déformé.

Les médecins posent le diagnostic en examinant le doigt atteint.

Il convient de garder les mains au sec et de les protéger pour permettre à la cuticule de repousser et laisser l’espace entre le repli de l’ongle et la lame unguéale se refermer. Des gants ou des crèmes barrières sont utilisés si un contact avec l’eau est nécessaire. Les crèmes corticoïdes appliquées à l’ongle peuvent être efficaces. Du tacrolimus peut également être prescrit. Les traitements antimycosiques ne sont pas toujours utiles ou nécessaires. L’application d’une solution de thymol dans de l’éthanol plusieurs fois par jour sur l’espace formé par la perte de la cuticule aide à garder l’espace sec et à le protéger des micro-organismes.