Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Vitamines et minéraux

Par Adrienne Youdim, MD, Associate Professor of Medicine;Associate Professor of Medicine, David Geffen School of Medicine at UCLA;Cedars Sinai Medical Center

Les vitamines et les minéraux sont des nutriments essentiels. C’est-à-dire qu’ils ne peuvent être synthétisés par l’organisme et par conséquent, ils doivent être apportés par l’alimentation.

Les vitamines sont classées de la façon suivante :

Seules les vitamines A, E et B12 sont stockées en quantités appréciables dans l’organisme.

Certains minéraux sont nécessaires en assez grande quantité (environ 1 à 2 grammes par jour) et sont considérés comme des macronutriments ( Généralités sur les minéraux). Il s’agit du calcium, du chlore, du magnésium, du phosphore (présent dans l’organisme essentiellement sous forme de phosphates), du potassium et du sodium.

Les minéraux nécessaires en faible quantité et considérés comme des micronutriments sont également appelés minéraux à l’état de traces ou oligo-éléments. Ils comprennent le chrome, le cuivre, le fluor, l’iode, le fer, le manganèse, le molybdène, le sélénium et le zinc. À l’exception du chrome, tous ces minéraux sont incorporés dans des enzymes ou des hormones nécessaires au métabolisme. Le chrome aide l’organisme à maintenir des niveaux de sucre sanguin normaux. Les minéraux présents à l’état de traces tels que l’arsenic, le cobalt, le fluor, le nickel, le silicium et le vanadium, qui peuvent être essentiels en nutrition animale, ne sont pas encore considérés comme indispensables en nutrition humaine. Le fluor aide à stabiliser le contenu minéral des os et des dents en formant un composé stable avec le calcium, contribuant à la prévention de la carie dentaire. À taux élevés, tous les oligo-éléments sont toxiques et certains (arsenic, nickel et chrome) peuvent provoquer des cancers.

Antioxydants

Certaines vitamines (comme les vitamines C et E) et certains minéraux (comme le sélénium) agissent comme des antioxydants, de la même manière que d’autres substances présentes dans les fruits et les légumes (comme le bêta-carotène). Les antioxydants protègent les cellules des lésions causées par les radicaux libres, qui sont des sous-produits de l’activité cellulaire normale. Les radicaux libres participent très facilement à des réactions chimiques, dont certaines sont utiles à l’organisme tandis que d’autres ne le sont pas. On considère que les radicaux libres contribuent aux troubles cardiaques, aux troubles vasculaires et au cancer. Les personnes consommant suffisamment de fruits et de légumes, riches en antioxydants, ont une probabilité plus faible de développer des troubles cardiaques et circulatoires et certains types de cancers. Cependant, on ignore encore si ces bénéfices sont dus aux antioxydants eux-mêmes, à d’autres substances présentes dans les fruits et légumes ou à d’autres facteurs.

Suppléments

Il est généralement préférable de tirer suffisamment de vitamines et de minéraux des aliments plutôt que de compléments alimentaires. Les aliments, contrairement aux suppléments, contiennent d’autres substances nécessaires à une bonne santé. Cependant, il peut s’avérer difficile de toujours consommer une alimentation saine et équilibrée. Il peut donc être intéressant de prendre un complexe multivitaminé contenant l’apport journalier recommandé en vitamines et minéraux, en particulier lorsqu’une alimentation saine n’est pas possible.