Introuvable
Emplacements

Trouvez des informations sur des sujets médicaux, des symptômes, des médicaments, des procédures, des nouvelles et bien plus encore, rédigées en langage simple.

Vitamine B 12

(Cobalamines)

Par Larry E. Johnson, MD, PhD, Associate Professor of Geriatrics and Family and Preventive Medicine;Medical Director, University of Arkansas for Medical Sciences;Central Arkansas Veterans Healthcare System

La vitamine B12 (cobalamines), avec le folate, sont nécessaires à la formation et à la maturation des globules rouges ainsi qu’à la synthèse de l’ADN (acide désoxyribonucléique), qui est le matériel génétique des cellules. La vitamine B12 est également nécessaire à la fonction nerveuse.

Les bonnes sources de vitamine B12 incluent les viandes (essentiellement bœuf, porc, foie et autres abats), les œufs, les céréales enrichies, le lait, les palourdes, les huîtres, le saumon et le thon.

Contrairement à la plupart des autres vitamines, la vitamine B12 est stockée en grande quantité, principalement dans le foie, jusqu’à ce que l’organisme en ait besoin. Si des personnes arrêtent de consommer cette vitamine, les réserves de l’organisme durent généralement trois à cinq ans avant de s’épuiser.

De hautes doses de vitamine B12 ne sont pas une panacée, mais autrement la vitamine ne semble pas toxique.

Carence en vitamine B 12

  • Une anémie se développe, causant une série de symptômes dont fatigue, pâleur, faiblesse, et dans les cas sévères, essoufflement et étourdissements.

  • Une carence sévère en vitamine B12 peut entraîner des lésions nerveuses, des picotements ou une perte de sensation dans les mains et les pieds, une faiblesse musculaire, une perte de réflexes, des difficultés motrices, de la confusion et une démence.

  • Le diagnostic de la carence en vitamine B12 est basé sur les analyses de sang.

  • En prenant des suppléments de vitamine B12 à hautes doses, les symptômes de l’anémie ont tendance à disparaître.

  • Les symptômes dus aux lésions nerveuses, comme la démence chez les personnes âgées, peuvent cependant persister.

La vitamine B12 se trouve dans les aliments d’origine animale. Normalement, la vitamine B12 est facilement absorbée dans la dernière portion de l’intestin grêle (iléus), conduisant au gros intestin (côlon). Cependant, pour être absorbée, la vitamine doit être liée au facteur intrinsèque, une protéine produite dans l’estomac. En l’absence du facteur intrinsèque, la vitamine B12 progresse dans l’intestin et est excrétée dans les selles.

Comme la vitamine B12 est nécessaire à la formation des cellules sanguines matures, une carence en cette vitamine peut entraîner une anémie. L’anémie est caractérisée par la présence de globules rouges anormalement gros (macrocytes) et de globules blancs anormaux. L’anémie peut ne pas se développer jusqu’à 3 à 5 ans après le début de la carence parce qu’une grande quantité de vitamine B12 est stockée dans le foie.

La carence en vitamine B12 peut entraîner des lésions nerveuses (neuropathie), même en l’absence d’anémie.

Causes

La carence en vitamine B12 peut se produire lors des situations suivantes :

  • Les personnes ne consomment pas suffisamment de vitamine B12.

  • L’organisme n’absorbe pas ou ne stocke pas suffisamment la vitamine.

Consommation insuffisante

Une carence en vitamine B12 se développe chez les personnes qui ne consomment pas du tout de produits animaux (végétaliens), à moins qu’ils ne prennent des suppléments. Si une mère végétalienne allaite son bébé, celui-ci risque de développer une carence en vitamine B12. Une carence due à une consommation inadéquate est peu probable chez d’autres personnes.

Absorption inadéquate

La cause la plus commune de carence en vitamine B12 est une absorption inadéquate. Les facteurs suivants peuvent provoquer une absorption inadéquate :

  • Prolifération de bactéries dans une partie de l’intestin grêle

  • Altération de l’absorption (troubles de malabsorption, tels que maladies inflammatoires de l’intestin, maladie cœliaque ou certains troubles pancréatiques)

  • Chirurgie retirant la partie de l’intestin grêle où la vitamine B12 est absorbée

  • Médicaments tels que les antiacides et la metformine (utilisés dans le traitement du diabète)

  • Exposition répétée au protoxyde d’azote (gaz hilarant)

  • Absence de facteur intrinsèque

  • Diminution de l’acidité gastrique (fréquente chez les personnes âgées)

L’absence de facteur intrinsèque peut être due à la présence d’anticorps anormaux, produits par un système immunitaire hyperactif, qui attaquent et détruisent les cellules gastriques qui synthétisent le facteur intrinsèque – une réaction auto-immune appelée gastrite atrophique avec métaplasie intestinale. Le facteur intrinsèque peut être absent parce que la partie de l’estomac où celui-ci est produit a été retirée par une opération. Le déficit en vitamine B12 dû à l’absence de facteur intrinsèque cause un type d’anémie appelé anémie pernicieuse.

Chez les personnes âgées, l’absorption peut être inadéquate à cause d’une moindre acidité gastrique. Une baisse de l’acidité gastrique réduit la capacité de l’organisme à extraire la vitamine B12 des protéines de la viande. Cependant, la vitamine B12 contenue dans les suppléments vitaminiques peut continuer à être bien absorbée même chez les personnes ayant une moindre acidité gastrique.

Stockage insuffisant

Les troubles hépatiques peuvent interférer avec le stockage de la vitamine B12 parce que la majorité de la vitamine B12 de l’organisme est stockée dans le foie.

Symptômes

L’anémie par carence en vitamine B12 se développe progressivement, permettant à l’organisme de s’adapter quelque peu à cette condition. Par conséquent, les symptômes peuvent être légers même quand l’anémie est sévère.

Les symptômes d’anémie sont

  • Pâleur

  • Faiblesse

  • Fatigue

Une anémie profonde entraîne une dyspnée (gêne respiratoire), des vertiges et une augmentation de la fréquence cardiaque. Une hypertrophie de la rate et du foie peut survenir.

Les jeunes adultes atteints d’anémie pernicieuse (à cause de l’absence du facteur intrinsèque) sont exposés à un risque plus élevé de développer des cancers de l’estomac et d’autres cancers gastro-intestinaux.

Chez les personnes qui ont des lésions nerveuses, les jambes sont affectées plus tôt et plus souvent que les bras. Des fourmillements sont ressentis dans les pieds et les mains, ou il peut y avoir une perte de sensation dans les jambes, les pieds et les mains. Une sensation de faiblesse peut être ressentie dans les bras et les jambes. Les personnes deviennent moins capables de déterminer la position de leurs bras et de leurs jambes et de ressentir les vibrations. Une faiblesse musculaire légère à modérée se développe et les réflexes peuvent être perdus. La marche devient difficile.

Certaines personnes deviennent confuses, irritables et légèrement déprimées. Une carence profonde en vitamine B12 peut induire un délire, une paranoïa (la personne pense que les gens lui veulent du mal) et des troubles des fonctions mentales, y compris une démence.

Diagnostic

  • Analyses de sang

  • Parfois chez les jeunes adultes, test de Schilling

  • Endoscopie occasionnelle

En général, on suspecte une carence en vitamine B12 lorsque les explorations sanguines mettent en évidence la présence de globules rouges de grande taille. Les médecins suspectent parfois cette carence chez des personnes qui présentent des symptômes typiques de lésion nerveuse, comme les fourmillements ou la perte de sensation. En cas de suspicion, le taux sanguin de vitamine B12 est mesuré.

Généralement, les médecins mesurent aussi le taux sanguin de folate pour exclure une carence en folate, qui peut aussi avoir pour conséquence des globules rouges de grande taille.

Si la carence en vitamine B12 est confirmée chez des personnes âgées, aucun autre examen n’est effectué car la cause, comme une diminution de l’acidité gastrique, n’est généralement pas grave. Chez les personnes plus jeunes, d’autres examens, y compris d’autres analyses sanguines, peuvent être effectués pour déterminer la cause. Ces analyses (dont le test de Schilling) portent généralement sur le facteur intrinsèque.

test de Schilling

Pour le test de Schilling, on donne à la personne deux doses de vitamine B12. La première est marquée avec une petite quantité de substance radioactive et prise par voie orale. La seconde est une injection d’une plus grande quantité de vitamine B12 sans marquage radioactif. Une fois l’injection administrée, la quantité de vitamine B12 radiomarquée est mesurée dans l’urine afin de déterminer si l’organisme absorbe une quantité normale de la vitamine. Dans la négative, on confirme la carence et l’on répète le test pour en déterminer la cause. Cette fois-ci, on administre aux personnes du facteur intrinsèque avec la vitamine B12 prise par voie orale. Si le facteur intrinsèque permet à l’organisme d’absorber plus de vitamine, alors la carence est causée par l’absence du facteur intrinsèque.

Endoscopie

On peut pratiquer une endoscopie (consistant à utiliser un tube d’observation flexible pour examiner directement les structures internes) afin de voir s’il y a destruction des cellules gastriques produisant le facteur intrinsèque.

Prévention

La prise de suppléments de vitamine B12 pour les bébés de mères végétaliennes immédiatement après la naissance aide à prévenir une carence en vitamine B12.

Traitement

  • Supplémentation en vitamine B12

  • Pour les personnes ayant des lésions nerveuses, la vitamine B12 est administrée par injection.

Les personnes âgées carencées en vitamine B12 ont intérêt à prendre des suppléments de vitamine B12 parce que leur carence résulte habituellement d’une difficulté à absorber la vitamine contenue dans la viande. Elles peuvent absorber la vitamine des suppléments plus facilement que de la viande.

Le traitement d’une carence en vitamine B12 ou de l’anémie pernicieuse consiste à prendre des suppléments de vitamine B12 à hautes doses. Si les personnes sont carencées mais ne présentent pas de symptômes, elles peuvent prendre la vitamine par voie orale. On effectue périodiquement des analyses de sang pour s’assurer que le taux de vitamine B12 revient à la normale et y reste.

Les personnes qui ont des symptômes de lésions nerveuses reçoivent généralement la vitamine B12 par injection intramusculaire. Les injections, qui peuvent être auto-administrées, sont quotidiennes ou hebdomadaires pendant plusieurs semaines, jusqu’au retour du taux normal de vitamine B12. Ces injections sont administrées une fois par mois sans limite de durée, jusqu’à la guérison du trouble sous-jacent.

L’anémie est généralement guérie en 6 semaines environ. En revanche, les symptômes sévères dus à des lésions nerveuses – comme par exemple la démence chez les personnes âgées – peuvent être irréversibles.